05 juillet 2017 - 13:15 |

Guinness Nigeria va lancer une vente d'actions à hauteur €110 millions

Guinness Nigeria a annoncé hier avoir reçu l’autorisation de la Nigerian Securities and Exchange Commission (SEC) et du Nigerian Stock Exchange (NSE) pour émettre de nouvelles actions afin de réduire ses coûts de financement après avoir enregistré sa première perte annuelle en 30 ans l’année dernière. En septembre dernier, le fabricant de bières avait déclaré une perte avant impôt de 2,35 milliards de nairas pour l’année clôt le 30 juin. La société fait face à de nombreux défis – pertes trimestrielles, pénurie de trésorerie et de devises étrangères, etc. – dans un environnement macroéconomique difficile.

La filiale du fabricant de boisson Diago Plc compte lever 39,7 milliards de naira (€110,6 millions) auprès de ses actionnaires au prix de 58 nairas par action, soit 10,2 % par rapport au prix du marché mardi (64,57 nairas). Les actionnaires existants recevraient cinq actions nouvelles pour chaque 11 actions détenues à la clôture du 14 mars.

«Nous espérons que les fonds recueillis contribueront à atténuer l'impact de l'augmentation des coûts financiers, à l'optimisation de notre bilan et à l'amélioration de la flexibilité financière de l'entreprise», a déclaré le directeur général Peter Ndegwa dans un communiqué.

Guinness Nigeria Plc est le deuxième plus grand brasseur du Nigeria en volume de ventes, derrière Nigeria Breweries Plc. L'année dernière, elle a acquis le droit de distribuer le whisky Johnnie Walker et la liqueur Baileys au Nigéria et commandé pour une de ses usines une chaîne de production d’un coût de 4,7 milliards de naira pour produire des spiritueux localement.

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +