09 septembre 2015 - 10:45 |

Baisse de 9,6% des prix des matières premières au 1er semestre

Les prix sur le marché mondial des matières premières au premier semestre 2015 ont enregistre une forte baisse, souligne la Direction générale de la planification et des politiques économiques (DPEE) du Sénégal dans sa dernière Note de conjoncture. Extraits.

Sur le marché mondial des matières premières, l’indice des cours a poursuivi sa tendance baissière au deuxième trimestre, tendance amorcée depuis le quatrième trimestre de 2014, avec -2,1% et -10,8%, respectivement en variation trimestrielle et en glissement annuel. Sur les six premiers mois 2015, la baisse des prix des matières premières a été de 9,6%, par rapport à la même période en 2014, selon la Direction générale de la planification et des politiques économiques (DPEE) du Sénégal. Ces baisses touchent aussi bien les denrées alimentaires que les produits industriels, avec des variations trimestrielles respectives de -1,5% et -3% contre, en glissement annuel, -9,2% et -12,8%.

 

Sur le marché des céréales, des oléagineux et du sucre, l’abondance des stocks et les perspectives de production favorable au plan mondial ont exercé une pression à la baisse des prix. En variation trimestrielle, les cours respectifs ont reculé de 5,7%, 4,1% et 11,9%, contre 12,7%, 19,3% et 21,0%, en glissement annuel. Concernant le riz, les cours mondiaux ont reculé au deuxième trimestre, du fait essentiellement de la faiblesse de la demande et de l’abondance des disponibilités exportables, notamment dans les pays asiatiques. Le cours du riz thaïlandais A1 a reculé de 6,7% et 2,6%, respectivement en rythme trimestriel et sur un an.

Parallèlement, la tendance à la baisse des prix du blé se poursuit au deuxième trimestre 2015, en raison de l’abondance de l’offre mondiale et du ralentissement des échanges commerciaux. Le cours du blé de Chicago a reculé de 4,3% et 23,4%, respectivement en variation trimestrielle et en glissement annuel.

Sur le marché des huiles végétales, un renchérissement de 0,1% du prix de l’huile de soja est enregistré au deuxième trimestre 2015, en rythme trimestriel, en liaison avec la hausse de la demande mondiale, notamment chinoise, et des fortes pluies enregistrées aux Etats-Unis. Par contre, le cours de l’huile de palme s’est replié de 2,8%, du fait de l’augmentation de la production en Indonésie et en Malaisie alors que la demande mondiale s’est contractée.

Sur le marché du sucre, la production, supérieure aux prévisions en Inde et au Brésil, constitue le principal facteur de la chute des prix. Au deuxième trimestre 2015, le prix du sucre a reculé de 11,9% et 27,7%, respectivement en variation trimestrielle et en glissement annuel.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +