LE PAM menace d’arrêter ses vols humanitaires s’il ne trouve pas $ 787 millions

 LE PAM menace d’arrêter ses vols humanitaires s’il ne trouve pas $ 787 millions
Partager vers

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé vendredi au monde entier un véritable ultimatum, rapporte la revue des Nations Unies Africa Renewal,.

A moins qu’une “injection substantielle de fonds” ne soit fournie par les donateurs d’ici début juillet, la porte-parole du PAM, Elisabeth Byrs, a déclaré qu’il serait obligé de clouer au sol la plupart de sa flotte aérienne humanitaire d’ici la fin du mois prochain. Le PAM a mis en place de tels vols dans quelque 132 pays. “Je pense que toutes les opérations seront affectées, car il faut de l’argent pour affréter un avion pour l’évacuation des passagers et des malades, ou pour transporter du fret“, a-t-elle déclaré aux journalistes à Genève.

Le budget des services communs de $ 965 millions pour maintenir le service aérien jusqu’à la fin de l’année n’est financé qu’à 14 %. Seuls $ 178 millions ont été confirmés ou avancés jusqu’à présent“, a poursuivi la responsable.

En effet, les interdictions de voyager et la fermeture des frontières dans de nombreuses régions du monde ont provoqué des “cauchemars logistiques pour l’acheminement de l’aide humanitaire et du personnel“, peut-on lire dans Africa Renewal.  

Le PAM gère un réseau de “centres d’aide mondiaux” en Chine, en Belgique et dans les Émirats arabes unis, à proximité des lieux de fabrication des marchandises. Il contrôle également des centres régionaux en Éthiopie, au Ghana, en Afrique du Sud, en Malaisie, au Panama et à Dubaï.

Le service aérien du PAM a, au cours des derniers mois, transporté d’énormes volumes de fournitures médicales d’urgence et de marchandises.

 

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *