26 avril 2022 - 12:51 |

Un accord "historique" entre le Bénin et le FMI pour financer le PAG 2021-2026

Grâce à « l’accord historique » conclu vendredi avec le FMI, le Bénin dispose maintenant d’une marge de manœuvre supplémentaire pour mettre en œuvre son Programme d'action du gouvernement 2021-2026 (PAG 2021-2026).

Sur un coût total du PAG 2021-2026 de FCFA 12 011 milliards ($ 19,6 milliards), l’accord signé avec le FMI porte sur un tiers de ce montant soit FCFA 400 milliards ($ 700 millions) sur une durée de 42 mois (les programmes habituels de ce type ne dépassant pas 36 mois) avec un décaissement de près de la moitié du montant total de l'accord dès 2022, la première année de mise en œuvre.

Le FMI lui-même souligne dans son communiqué qu’il s’agit du premier accord de ce type dans le cadre de sa politique car il donne un « accès exceptionnellement important aux ressources combinées de deux instruments différents du FMI, la Facilité Elargie de Crédit (FEC) et le Mécanisme Elargi de Crédit (MEDC). »

L’agriculture et ses domaines liés, notamment l’énergie et le monde rural, sont en bonne place dans les actions ciblées du PAG dont un des trois axes, rappelons-le, est la transformation structurelle de l’économie. Notons que le portefeuille des projets du PAG 2021-2026 de FCFA 12 011 milliards est en hausse de 33% par rapport au PAG 2016-2021 estimée à FCFA 9 039 milliards mais dont le cumul des projets engagés a atteint FCFA 10 126 milliards, indique le gouvernement dans son document de présentation. Les ressources publiques représentent 48% de l’enveloppe globale contre 52% pour les ressources en PPP.

Au total, à mai 2021, le PAG 2021-2026 comporte 342 projets dont 189 en cours et 153 nouveaux. 55% du montant du PAG2 concerne les secteurs de croissance économique (infrastructures, énergie, numérique, agriculture, tourisme et industrie).

Le ministère de l’Agriculture à lui seul compte 36 projets pour un total cumulé de FCFA 1 094 milliards si on ajoute les PAG 1 et 2. Sur le seul PAG 2, toujours dans le cadre des projets du ministère de l’Agriculture, FCFA 261 milliards sont disponibles et FCFA 755 milliards restaient à rechercher.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +