27 octobre 2021 - 16:13 |

En Côte d’Ivoire, le projet Terri4sol mise sur la restauration des sols

Si l’exploitation forestière et l’agriculture ont fondé le développement de la Côte d’Ivoire au XXe siècle, ce dernier s’est fait au détriment de la couverture forestière du pays : elle a perdu 90 % de sa surface originelle. La déforestation associée à la monoculture (hévéa, cacao, palmier) a engendré une dégradation et une perte de fertilité des sols. Cela constitue une menace pour le secteur agricole qui représente 27 % du PIB, ainsi que pour le climat, dont l’équilibre dépend des stocks de carbone organique.

Afin de répondre à cette problématique est lancé le projet Terri4sol pour restaurer la fertilité des  terres agricoles dans des paysages plus forestiers. Mis en œuvre par le Cirad, avec l’ONG Nitidae et l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny, et financé à hauteur de €1,5 million par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) pour un coût global de €5 millions, Terri4 sol accompagnera le ministère de l’Agriculture et du développement rural (Meminader) de Côte d’Ivoire durant quatre ans pour mettre en œuvre une stratégie de gestion durable du carbone organique des sols, inspirée de l’initiative 4 pour 1000.

Pour préserver ce qu’il reste de couvert forestier et limiter l’emploi d’intrants chimiques, il est impératif d’améliorer la fertilité des sols avec des méthodes plus respectueuses de l’environnement, indique le Cirad.  Il s’agit, par exemple, du maintien de la couverture du sol, du recyclage de déchets agricoles organiques ou encore du développement de l’agroforesterie qui peut aussi contribuer au reboisement du pays. « La mise en œuvre de ces pratiques dans la région de la Mé sera confiée à Nitidæ, une ONG qui est déjà impliquée localement dans un projet de lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts », précise Bruno Hérault, spécialiste des forêts tropicales au Cirad et coordinateur du projet. Les enseignements tirés de ce projet pilote pourront alors être appliqués à d’autres régions du sud de la Côte d’Ivoire.

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +