01 décembre 2017 - 10:00 |

La centrale biomasse Biovea entre Sifca, EDF et la Côte d'Ivoire va de l'avant

Le projet de centrale biomasse Biovea, situé à Aboisso, à 116 km d'Abidjan, dans la région du Sud-Comoé, vient de faire un grand pas. Hier, le gouvernement ivoirien, Biokala, filiale du groupe agro-industriel Sifca, et Electricité de France (EDF) ont signé un accord tarifaire portant sur le prix de cession de l’énergie qui sera produite par la centrale.

 

Le projet a été initié en juillet 2012 par Sifca, et c'est en septembre 2014 que Sifca et EDF ont conclu un accord pour sa construction et son exploitation de la centrale. L'investissement est d'environ FCFA 120 milliards (€ 185 millions), permettant de créer 1 300 emplois dans la région du Sud Comoé et d'accroître de 5 à 10% les revenus de plus de 10 000 agriculteurs, précise le communiqué.


D’une puissance de 46 mégawatts (MW), la centrale devrait pouvoir produire annuellement 337 GWH à partir de 476 000 tonnes de biomasse provenant notamment de résidus de l’industrie agroindustrielle, adossée à la filière du palmier à huile. Le projet Biovea devrait permettre aussi de développer une filière énergétique et agricole durable grâce au recyclage de 13 500 t de cendres de palmes riches en potassium au profit des cultures vivrières et des plantations de palmiers à huile.

 

Biovea a aussi pour objectifs d'augmenter de 20 à 25% la productivité agricole grâce à des plants sélectionnés pour leur haute teneur en huile, d'économiser 1,6 million de tonnes de CO2 par an, d'affecter plus de 5 000 ha aux cultures vivrières, d'assurer une protection renforcée des enclaves et de la biodiversité.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +