03 avril 2018 - 12:15 |

L'Afrique de l'Ouest, principal marché du bois du Ghana

Les exportations de bois du Ghana ont fait un bond de 60% au dernier trimestre l'année dernière, à 164 759 m3, par rapport au troisième trimestre, selon la Division du développement de l'industrie du bois (TIDD) de la Commission forestière

Les exportations de produits primaires, essentiellement des grumes, ont chuté de 55%, à 10 067 m3, tandis que les produits secondaires ont quasiment doublé (+94%), à 151 696 m3. Les produits transformés, dits du tertiaire, ont atteint 2 995 m3, en hausse de 5%. A noter que les ventes de sciages de bois de rose ont bondi de 160%, à 86 300 m3.

Les autres pays d'Afrique de l'Ouest, notamment le Nigeria, continuent à absorber la quasi intégralité (2 293 m3 sur un total exporté de 2 850 m3) des ventes ghanéens de contre-plaqués, un marché dynamique puisque ces ventes, toutes destinations confondues, ont grimpé de 49%.

En revanche, c'est l'Inde qui constitue le principal débouché du teck ghanéen, tant en sciages qu'en grumes, ainsi que du gmelina.

Le Proche Orient et l'Egypte sont, quant à eux, très friands du bois de placage.

L'Europe achète une grande partie des volumes de produits transformés comme le placage scié et les sciages séchés. La Chine, elle, est amatrice de bois de rose et autres espèces à forte densité comme l'apa, l'ekki ou encore le denya, et, plus récemment, de sciages de wawa séché.

40% des importations chinoises de grumes sont africaines

De 2011 à 2017, la Chine a importé un total de 23 millions m3 de grumes d'Afrique, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT/ITTO) dans son dernier rapport bi-mensuel. En 2017, ces importations ont été de 4,195 millions de m3, d'une valeur de $ 13,26 milliards. Ceci représente une hausse de 7% en volume et de 12% en valeur par rapport à 2016, représentant 40% des importations totales, toutes origines confondues, des grumes importées par la Chine.

Avec 1,05 million de m3, la Guinée équatoriale a été le premier fournisseur de la Chine. On note une hausse des ventes d'autres origines africaines comme l'Afrique du sud, la Zambie, le Congo et le Nigeria.

Peu de sciages importés par la Chine émanent d'Afrique, mais les volumes progressent au fil des années. En 2017, la Chine a importé 788 000 m3 de sciages du continent, pour une valeur de $ 443 millions, en hausse de 46%. Ceci a représenté 11% des importations totales chinoises de sciages.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +