04 mai 2017 - 08:45 |

ICS et Biodis/Cogea remportent les contrats engrais au Burkina Faso

Ce sont les Industries chimiques du Sénégal (ICS), filiale à 78% du groupe indonésien Indorama depuis 2014, qui remportent l'essentiel des marchés des engrais chimiques attribués hier en Conseil des ministres au Burkina Faso et financés sur le budget de l'Etat.

Ainsi, ICS fournira des engrais chimiques aux Directions régionales de l'agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre, du Plateau-Central, du Centre-Nord, du Sahel, du Centre-Est, du Centre-Sud et de l'Est, pour un montant cumulé minimum de FCFA 1,7 milliard (€ 2,6 millions) et maximal de FCFA 3,5 milliards (€ 5,3 millions), les montants maximaux ayant été relevés de près de 15%.

Le Centre-Ouest, la Boucle du Mouhoun et du Nord seront approvisionnés par des engrais du groupement Biodis/Cogea International pour des montants minimum de FCFA 398 millions (€ 605 000) et maximum de FCFA 776,7 millions (€ 1,18 million).

Rappelons qu'en novembre dernier, ICS avait déjà remporté des contrats d'approvisionnement d'engrais  aux côtés de GES SA & Leadder Burkina ainsi que Tropic-AgroChem (lire nos informations).

D'autre part, plusieurs décrets ont été adoptés lors de ce même Conseil des ministres hier, avec pour objectif déclaré de mieux promouvoir les organisations interprofessionnelles des filières agricoles, pastorales, sylvicoles, halieutiques et fauniques.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +