04 juin 2021 - 11:18 |

Belles performances du coton et cacao semi-transformé à l'export de Côte d'Ivoire mais baisse des fèves, Robusta et caoutchouc

Alors qu’on s’achemine vers une production mondiale record de cacao dépassant les 5 millions de tonnes (Mt), avec une production ivoirienne record attendue à 2,225 Mt (lire nos informations : L'ICCO révise à la hausse l'excédent cacao mondial, la production étant record), les statistiques portuaires provisoires ivoiriennes font état d’une baisse de 4,5% des exportations ivoiriennes entre début octobre (démarrage de la campagne actuelle 2020/21) et fin avril. Les exportations totalisaient, fin avril, 1,21 Mt. Pourtant les chiffres d’exportation sur le seul mois de mars ont été fortement révisés à la hausse, des 47 199 t évoquées dans la dernière publication statistique le mois dernier, à 80 364 t maintenant.

En revanche, bonne nouvelle, les ventes à l’international de produits semi-transformés du cacao sont en hausse de près de 12% sur la même période d’octobre à avril, à 261 134 t. A noter que, là encore, les précédentes estimations sur le seul mois de mars ont été fortement révisées à la hausse, passant de 14 538 t à 33 634 t.

Les exportations de café (Robusta), quant à lui, chutent de 58 % sur la période janvier à fin avril, à 9 132 t. Pourtant, là encore, les chiffres de mars ont été révisées, passant de 1 698 t estimées précédemment à 4 692 t.

Le coton bénéficie d’un nouveau satisfecit avec des expéditions atteignant 114 558 t entre janvier et fin avril, en hausse de 8,3%. Rappelons que ceci comprend du coton venant du Burkina Faso et du Mali.

Petite performance du caoutchouc naturel avec une baisse de 9% des exportations sur la même période de janvier à avril, à 351 719 t.

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +