07 juin 2019 - 17:20 |

La Côte d'Ivoire gèle ses ventes de cacao sur la campagne à venir 2019/20

Les ventes de cacao sur la campagne à venir 2019/20, qui démarrera le 1er octobre, ont été arrêtées, a indiqué mercredi deux responsables du Conseil du café cacao (CCC), qui s'inquiète de l'impact que la sécheresse cette année, plus dure et plus longue que d'habitude, aura sur la campagne prochaine. En outre, les pluies ont été plus faibles au moment de la floraison.

Rappelons que depuis la réforme en 2012 du secteur cacaoyer chez le leader mondial de la fève, 70% à 80% du cacao de la campagne à venir se vendait dans le cadre d'enchères quotidiennes. Ceci permettait de déterminer le prix garanti au planteur au démarrage de la nouvelle campagne.

Mais, suite aux nombreux défauts de contrats lorsque le cours mondial du cacao s'est effondré en 2016/17 et que des exportateurs, notamment locaux, ne s'étaient pas couverts, ceci ajouté à la volonté politique de se rapprocher de son voisin et n° 2 mondial du cacao, le Ghana, les autorités ivoiriennes ont décidé de vendre par anticipation leur cacao sur la base de contrat de gré à gré à des opérateurs mondiaux de premier plan, notamment les Barry Callebaut, Cargill, ADM, Olam, Touton, etc.

La règle de base selon le formulaire d'opérationnalité du CCC, étant que les opérations d'un seul opérateur ne puisse excéder 110 000 t à débloquer sur la campagne principale, à raison de 70 000 t sur octobre/décembre et 40 000 t sur janvier/mars, précise un opérateur à CommodAfrica. Or, selon  une dépêche de Reuters en date de mercredi, "depuis août 2018, le CCC aurait été autorisé à vendre jusqu'à 100 000 t de cacao à un seul acheteur, alors que précédemment, les volumes étaient limités à 20 000 t par vente". Une information non confirmée et à l'égard de laquelle l'opérateur de la filière interrogé par CommodAfrica émet des doutes.  

Ceci étant, à ce jour, 1,3 million de tonnes (Mt) de fèves de la campagne prochaine ont déjà été vendues directement aux opérateurs, par le CCC. A titre de comparaison, à fin septembre 2018, soit à la fin de la campagne 2017/18, 1,7 Mt avaient été vendues sur une production totale qui s 'est élevée à 1,965 Mt. Cette campagne 2018/19, 2,2 Mt sont attendues, un record de tous les temps.

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +