07 octobre 2021 - 18:43 |

La filière cacao-chocolat française s’engage collectivement pour un cacao durable

En France, la filière cacao-chocolat[1] regroupant le Syndicat du chocolat, soit 115 entreprises, les pouvoirs publics, des ONG, la grande distribution et la recherche représentée par le Cirad ont lancé le 5 octobre l’Initiative pour un cacao durable.

A travers cette initiative, les différents acteurs de la filière s’engagent sur trois axes. Le premier est d’améliorer le revenu des cacaoculteurs et de leurs familles, afin qu’ils puissent atteindre un revenu décent au plus tard d’ici à 2030. Le deuxième est de  mettre fin au plus tard d’ici 2025 aux approvisionnements de l’industrie française du cacao, et ceux de ses partenaires, issus de zones déforestées après le 1er janvier 2020, à lutter contre la dégradation des forêts, et à préserver les massifs forestiers et les zones à forte valeur environnementale demeurant. Le dernier point est de prendre des mesures  pour lutter contre le travail forcé et le travail des enfants dans les régions productrices de cacao d’ici à 2025.

 

[1] Les ONG signataires sont l’Association Max Havelaar France, WWF, Rainforest Alliance, Pur Projet, Nitidae, Mighty Earth, Commerce équitable France ; la grande distribution est représentée par Intermarché, Système U, le Groupe Casino, le Groupe Carrefour, Lidl France et les pouvoirs publics par les ministères de la Transition écologique,  de l’Europe et des affaires étrangères, l’Agriculture et de l’alimentation et l’Agence française de Développement). Le Syndicat du chocolat représente plus de 85% du secteur privé de la filière.

Mots-clés: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +