08 avril 2019 - 18:04 |

Le Ghana interdit la récolte de bois de rose

La récolte, le transport et l’exportation de bois de rose sont interdits au Ghana. Le ministère des Terres et des ressources naturelles a aussi demandé à la Commission des forêts d'arrêter de traiter les permis d'exportation pour le bois de rose. Le ministère a indiqué que des «permis de récupération» seraient délivrés pour les stocks de grumes de bois de rose.

Une interdiction qui vise à éliminer les activités illégales mettant en danger l'espèce, en particulier dans le nord du Ghana, selon Kwaku Asomah-Cheremeh, ministre des Terres et des ressources naturelles, l’abattage illégal de bois de rose étant devenu une menace environnementale.

En 2014, l'exportation de bois de rose a été interdite. Quelques entreprises ont par la suite obtenu le droit d'échanger des grumes précédemment abattues, mais le système a été utilisé de manière abusive.

Le ministre a indiqué qu'un groupe de travail avait été créé pour évaluer l'exploitation du bois de rose et formuler des recommandations pour appliquer efficacement l'interdiction.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +