08 août 2018 - 17:30 |

Lancement au Sénégal du projet maraîcher "Un million de citernes pour le Sahel"

Hier, à Diamniadio, à 30 km de Dakar, la FAO et le gouvernement du Sénégal ont lancé le projet "Renforcer la résilience des femmes vulnérables au Sénégal et au Sahel à travers l’adaptation au changement climatique, l’agroécologie et la diversification des moyens d’existence".

 

Il s'agit d'une phase pilote de l’initiative "1 million de citernes pour le Sahel" mise en œuvre dans 3 zones agro-écologiques du Sénégal : les régions de Louga, Kaolack et Tambacounda qui se heurtent aux problèmes de faible pluviométrie, de salinité et d'accès difficile aux eaux souterraines pour faire du maraichage.

Deux sortes de citernes ont été construites lors de la phase pilote du projet : des citernes de 15 à 20 m3 (dans les régions de Louga et de Tambacounda) permettant de fournir de l'eau potable à une famille de 5 à 7 personnes pendant la saison sèche (7 mois), ainsi qu'un supplément d'irrigation pour le jardinage familial de légumes d'environ 10 m2; les citernes de 50 m3 qui, elles, ont été construites sur des terres appartenant à des groupements de femmes afin de leur fournir un supplément d'irrigation à la fin de la saison des pluies pour du maraîchage, souligne l'APA.

Le projet « Renforcer la résilience des femmes vulnérables au Sénégal et au Sahel à travers l’adaptation au changement climatique, l’agroécologie et la diversification des moyens d’existence » sera exécuté par la FAO avec l'Agence nationale de conseil agricole et rural (Ancar) du MAER et d’autres partenaires nationaux.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +