08 novembre 2022 - 16:14 |

Au Sénégal, quelles perspectives pour la campagne arachidière 2022/23

La campagne de commercialisation de l’arachide 2022/23 devrait être lancée dans le courant du mois avec la fixation du prix au producteur toujours très attendue. L’année dernière, il avait été reconduit à FCFA 250 le kilo. Les prix de l’arachide et de l’huile d’arachide à Rotterdam se sont inscrits en hausse en 2021/22 (voir graphique ci-contre).

Une culture importante car elle est une source principale de revenus pour nombre de ménages ruraux notamment dans le  bassin arachidier. Une culture aussi choyée car elle est la seule à avoir bénéficiée  d’une hausse de la subvention aux intrants en 2022/23 (Lire : Seule l'arachide enregistre une hausse des intrants subventionnés au Sénégal).

Comment se présente la campagne 2022/23 ? Tant la superficie que la production devraient s’inscrire en hausse. La superficie progresserait de 1,6% pour atteindre 1,2 millions d’hectares. Quant à la production, elle grimperait de 7% pour atteindre 1,8 million de tonnes (Mt), selon les données du département américain de l’Agriculture (USDA). En 2021/22, la production a chuté de 6 ,5% à 1,68 Mt selon le gouvernement du Sénégal. Une baisse surtout imputable au manque de pluie avec des épisodes de sécheresse récurrents, surtout dans la départements de Tambacounda et Koumpentoum.

Pour cette campagne, les conditions climatiques sont jusqu’à maintenant favorables. Une interrogation pourrait porter sur le coût des engrais. Si le gouvernement a été en mesure d’acheter suffisamment d’engrais et les subventionne, les prix des engrais ont toutefois grimpé de 63% à 83% pour le NPK et le DAP par rapport à l’année précédente.

Rebond des exportations en 2022/23

Avec une offre plus abondante et une demande internationale soutenue, l’USDA prévoit que les exportations d’arachide du Sénégal augmenteront de 15% pour s’établir à 460 000 tonnes en 2022/23. En janvier 2022, la taxe à l’exportation sur les arachides de FCFA 30 par kilo a été suspendue pour relancer la campagne qui patinait, les Chinois étant absents du marché. Mais jusqu’à la pandémie de la Covid-19, la Chine était plutôt un perturbateur du marché sénégalais en mettant en difficultés les approvisionnements des huileries en graines en offrant un prix plus élevé.

Cette année, la Chine devrait revenir aux achats. La production chinoise d’arachide serait en baisse de près de 20% avec une chute des rendements. L’USDA a abaissé de 1,2 Mt la production chinoise à 16,8 Mt. Les importations chinoises devraient bondir en 2022/23 pour atteindre 1,7 Mt contre 786 000 tonnes la campagne précédente. Le Sénégal  et le  Soudan sont les deux grands fournisseurs de Pékin.

Lors de la campagne 2021/22, quelque 162 000 tonnes d’arachides ont été collectées pour le concassage au Sénégal au profit de trois transformateurs locaux : la principale entreprise publique de transformation des arachides du Sénégal, la Sonacos (79% des volumes), COPEOL (15 %) et la société indienne Sine Saloum International Industries (6%).  La capacité totale de broyage du Sénégal est d'environ 350 000 tonnes.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +