11 août 2017 - 10:45 |

Le commerce US-Afrique en baisse en 2016, surtout dans le cadre de l'AGOA

Le forum annuel sur deux jours de l'African Growth and Opportunity Act (Agoa) a clôturé ses travaux hier soir, à Lomé. Trente-huit pays africains étaient représentés avec pour dossier principal le développement des échanges commerciaux avec les Etats-Unis. Le prochain forum Agoa se tiendra l'année prochaine en Côte d'Ivoire.

Tout d'abord, les pays africains sont rassurés : l'administration Trump ne remettra pas en cause le dispositif. De toute façon, elle ne pourrait pas puisque l'accord commercial, mis en place sous l'administration Clinton en 2000 et renouvelé trois fois, est une loi du Congrès américain et, par conséquent, ne peut être remis en cause que par ce dernier.

Deuxièmement, l'agenda ces deux derniers jours était chargé car les échanges avec les Etats-Unis pourraient être beaucoup plus développés notamment à l'égard des 6 500 produits africains qui peuvent entrer sans droits de douane sur le sol nord-américain. Or, si les exportations africaines ont bien progressé de 2000 à 2013, elles ont ensuite baissé.

A noter que dans le cadre de l'Agoa,  deux éléments sont prépondérants : le pétrole brut et l'Afrique du Sud.

Des échanges en baisse, dominés par le pétrole et l'Afrique du Sud

Sur l'année calendaire 2016, les échanges totaux entre l'Afrique sub-saharienne et les Etats-Unis ont été de $ 33,7 milliards, en baisse de 8,46% par rapport aux $ 36,5 milliards de 2015, selon l'International Trade Administration aux Etats-Unis. A noter que ce sont les exportations des Etats-Unis vers l'Afrique qui ont baissé, les exportations africaines vers les Etats-Unis augmentant. Ces échanges US-Afrique sub-saharienne ne représente que 0,94% des échanges des Etats-Unis avec le reste du monde.

Les exportations américaines vers l'Afrique sub-saharienne, dont l'Afrique du Sud qui représente la part la plus importante, ont chuté de 24,5%, à $ 13,6 milliards. Leur baisse est essentiellement liée à la chute des ventes de pétrole brut, de véhicules, d'avions et de pièces d'équipements. Les ventes américaines ont baissé chez 4 de ses principaux partenaires -l'Afrique du Sud, le Nigeria, le Ghana et l'Ethiopie- mais a progressé avec l'Angola en raison de la vente d'avions l'année dernière.

Quant aux importations américaines d'Afrique sub-saharienne, elles ont davantage baissé dans le cadre de l'Agoa que dans le cadre du régime commun. Ainsi, toutes importations africaines confondues, elles ont totalisé $ 20,1 milliards, en baisse de 6,9% en 2016. Parmi celles-ci, les importations dans le cadre de l'Agoa ont représenté $ 9,3 milliards, en chute de 35%. Une baisse liée à une contraction de 48% des importations de produits pétroliers qui, pourtant, ont encore représenté 55,6% de l'ensemble des importations américaines d'Afrique sub-saharienne dans le cadre de l'Agoa. Aucun pays d'Afrique de l'Ouest ne figure parmi les cinq premiers bénéficiaires africains de l'Agoa.

A noter (cf. tableau ci-après) que les produits agricoles figurent en dernière position parmi les 5 premières catégories de produits importés par les Etats-Unis d'Afrique sub-saharienne dans le cadre de l'Agoa, représentant $ 488 millions, en hausse de 1% sur 2014.

A titre de comparaison, les exportations de l'Union européenne à 28 (UE) vers l'Afrique sub-saharienne en 2016 se sont élevées à € 67,9 milliards, représentant 3,9% des exportations européennes vers le monde, selon la Commission européenne. Les importations de l'UE de l'Afrique sub-saharienne ont été de € 65,2 milliards, soit 3,8% des importations du monde entier.

(suite de l'article après les tableaux)

Les 5 premières destinations des exportations des Etats-Unis vers l'Afrique sub-saharienne en 2016
PaysValeur ($ millions)% du total vers ASSVariation sur 2014Principaux produits
Afrique du Sud4 685,2934,45%-14,16%Machines, véhicules & pièces, machines électriques, avions civils et pièces , instruments médicaux
Nigeria1 875,3813,79%-45,45%Machines, véhicules, céréales (blé & méteil)
Angola1 275,769,38%9,40%Avions & pièces, machines, équipements électriques
Ghana830,496,11%-12,57%Véhicules, machines, machines électriques, avion & pièces
Ethiopie827,296,08%-46,81%Avion civil & pièces, céréales (blé & méteil)
Source : http://trade.gov/agoa/pdf/2016%20US-SSA%20Trade%20One-Pager.pdf
Les 5 premières origines des importations des Etats-Unis de l'Afrique sub-saharienne en 2016
PaysValeur ($ millions)% du total vers ASSVariation sur 2014Principaux produits
Afrique du Sud6 759,2033,57%-7,59%Platine/diamants, autombiles & pièces, fer & acier
Nigeria4 175,9920,74%117,98%Pétrole brut
Angola2 856,4814,19%1,78%Pétrole brut, diamants
Côte d'Ivoire1 163,925,78%13,23%Cacao, caoutchouc, noix de cajou
Tchad898,684,46%-31,05%Pétrole brut
Source : http://trade.gov/agoa/pdf/2016%20US-SSA%20Trade%20One-Pager.pdf

 

Importations des Etats-Unis d'Afrique sub-saharienne dans le cadre de l'Agoa en 2016

5 premiers fournisseurs Agoa

5 premiers secteurs de produits importés aux US dans le cadre d'Agoa
PaysValeur ($ millions)% variation sur 2015SecteurValeur ($ millons)% variation sur 2014
Nigeria3 478147%Lié à énergie6 41525%
Afrique du Sud2 846-0,40%Equipement transport1 6518%
Angola1 956-7%Textiles/vêtements1 0092%
Tchad775-48%Minerais/métaux545-10%
Kenya395-9%Produits agricoles4881%
Source : http://trade.gov/agoa/pdf/2016%20US-SSA%20Trade%20One-Pager.pdf 
Commerce des Etats-Unis avec l'Afrique de l'Ouest
US$ millions FASExports des USImports vers US
 2015201620152016
Bénin631,46232,274,947,04
Burkina Faso53,8835,353,595,26
Côte d'Ivoire266,34286,131027,891163,92
Gambie37,940,170,90,66
Ghana949,91830,49309,37321,23
Guinée135,3584,4279,629,45
Guinée-Bissau2,143,660,050,18
Liberia135,81176,4844,9464,11
Mali72,4373,14,54,3
Niger71,4966,34,186,21
Nigeria3437,951875,381915,84175,99
Sénégal196,43181,8971,9754,6
Sierra Leone77,3363,1939,5930,13
Togo311,82243,3614,2110,85
Total Afrique de l'Ouest6380,244192,193521,555853,93
Total Afrique18010,8513601,518840,5920131,94
Source : http://trade.gov/agoa/pdf/2016%20US-SSA%20Trade%20One-Pager.pdf

Lors de la réunion à Lomé cette semaine, les responsables américains ont encouragé les Etats africains à accélérer leur industrialisation afin de réduire leurs exportations de produits primaires, et de dynamiser leur intégration régionale notamment en matière de normes grâce à des initiatives comme la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). Ils ont également été invités à adopter une position commune dans leurs relations commerciales et d'investissement avec les Etats-Unis, souligne republicoftogo.com.

De leur côté, les responsables américains se sont engagées, entre autres points, à étendre leur appui aux membres de l’Agoa via l’Accord de facilitation économique (AFE) de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), en particulier en faveur de ceux qui n’ont pas accès au littoral pour réduire les coûts commerciaux et faire circuler les marchandises librement d’un Etat à l’autre.

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +