12 décembre 2019 - 17:37 |

La filière avicole en Côte d’Ivoire continuera de bénéficier du prélèvement compensatoire sur les importations

La filière avicole en Côte d’Ivoire va bénéficier encore pour une durée de dix années supplémentaires de soutien via le Fonds d’aide à la production avicole nationale (Fapan). Hier, le conseil des ministres a prorogé de dix ans à compter du 1er janvier 2020 le prélèvement compensatoire sur les importations en Côte d’Ivoire de viandes de volailles de basse-cour et de leurs abats comestibles frais, réfrigérés ou congelés. Le prélèvement compensatoire devait prendre fin le 31 décembre 2019.

Grâce en partie au Fapan et au Plan stratégique de relance de l’aviculture (PSRA), adopté en 2012, la production de viande de volaille a été multipliée par trois passant 18 000 tonnes en 2011, soit 0,90 kg par habitant et par an, à 56 000 tonnes en 2018 (2,2 kg/habt). En parallèle la production d’œufs a doublé avec une consommation d’œuf par habitant à 67 œufs par an contre 36 œufs.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +