13 novembre 2020 - 15:54 |

Les bénéfices de Suedzucker affectés par la restructuration de ED&F Man

Le plus grand raffineur de sucre d’Europe, l’allemand Suedzucker, a déclaré hier que ses bénéfices seraient affectés par les pertes attendues lors de la restructuration du groupe britannique de matières premières ED&F Man dans lequel il détient une participation d'environ 35% du groupe britannique. "Suedzucker suppose qu'ED&F Man clôturera l'exercice 2019/20, qui s'est terminé à la fin du mois de septembre 2020, avec une perte nette pour l'année, en particulier en raison du retard dans la mise en œuvre du réalignement stratégique", a déclaré Suedzucker.

Le groupe s’y attendait dès l’an dernier où déjà Suedzucker annonçait « un impact très négatif » (Lire : Le premier raffineur de sucre d’Europe, Suedzucker, ferme son bureau d’Anvers). Le groupe souligne un « retard dans la mise en œuvre du réalignement stratégique » qui devrait imputer une charge importante du bénéfice net du groupe Suedzucker de l’ordre de € 140 à 180 millions, et  pour le bénéfice net de Suedzucker AG de l’ordre de € 200 à 240 millions sur l'exercice 202/21.

Le groupe témoigne que « ce fardeau sera non monétaire » et sera notamment visible au troisième trimestre. Parallèlement, ED&F Man a obtenu une prolongation de trois ans de son financement existant et bénéficie donc de temps supplémentaire pour mettre en œuvre sa restructuration.

Ainsi, ED&F Man Holdings concentre ses activités sur les secteurs le plus rentables et cherche au cours de cette restructuration de se défaire de plusieurs intérêts industriels en dehors de son cœur de métier, tels que la sucrerie mexicaine Azucar Grupo Saenz. 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +