15 mars 2021 - 20:22 |

La start-up de mobilité urbaine Bolt se lance dans la livraison de repas au Nigeria

Avec la pandémie de la Covid-19,  la start-up estonienne Bolt, spécialiste du transport avec chauffeur (VTC), challenger d’Uber, a développé le service de livraison de repas à domicile, disponible dans 16 pays et 33 villes. Elle vient de se lancer au Nigeria où la vente en ligne s’est aussi fortement développée avec le coronavirus. Elle sera un concurrent potentiel pour Jumia Food.

En décembre dernier, la start-up a levé €150  millions porté par D1 Capital Partners puis elle a bénéficié début mars d’un investissement de $20 millions de la Société financière internationale (IFC) pour se développer sur les marchés émergents.

Créée en 2013, Bolt compte plus de 50 millions d'utilisateurs dans plus de 40 pays à travers l'Europe et l'Afrique. Ses services vont du covoiturage à la micromobilité avec des scooters électriques et des vélos électriques en passant par la livraison de nourriture et de colis. Elle a démarré en Afrique en 2016 avec l’Afrique du Sud et est aujourd’hui présente  dans 70 villes du continent africain,   en Afrique du Sud, au Ghana, au Kenya, au Nigeria, en Ouganda, en Tanzanie et en Tunisie  avec environ 400 000 conducteurs.

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +