18 avril 2019 - 18:11 |

Les députés du PDCI-RDA interpellent le gouvernement sur la mévente du cajou en Côte d'Ivoire

Le groupe parlementaire du PDCI-RDA a interpellé hier le gouvernement ivoirien dans une déclaration sur la mévente de la noix de cajou en Côte d’Ivoire et l’enjoint à prendre des mesures pour garantir l’achat des noix de cajou aux producteurs ainsi que le prix d’achat. Un gouvernement qui est jugé silencieux face à la grave conjoncture de la filière ( voir Mauvaise passe pour la noix de cajou en Afrique de l'Ouest)

« Malheureusement, force est de constater une mévente bord champ des noix de cajou. Cette mévente se caractérise par le non-respect des prix fixés mais surtout par la rareté des acheteurs. En effet, pour cette campagne 2019, le prix fixé aux planteurs qui est de FCFA 375 le kilo n’est pas respecté par les rares acheteurs qui se présentent dans nos campagnes. Les prix proposés aux bravent producteurs varient entre FCFA100 et 250 selon les localités. Ainsi, malgré la forte paupérisation de nos concitoyens qui vivent de cette culture, aucune mesure sérieuse n’est prise par le gouvernement pour trouver des solutions durables à cette situation qui perdure depuis la campagne 2018 » indique le communiqué.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +