19 avril 2017 - 11:45 |

L'Alliance africaine de la formation professionnelle signée au Salon de l'agriculture du Maroc

La 12ème édition du Salon international de l'agriculture au Maroc (Siam 2017) a démarré hier, à Meknès, sous le sceau d'une forte empreinte africaine avec 19 délégations du continent représentées, notamment ouest-africaines. Ce salon -qui, lors de son lancement en 2006, avait parmi ses objectifs le renforcement de la coopération entre la Méditerranée et l'Afrique- a pour thème cette année "Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables".

 

Lundi s'étaient tenues les 9è Assises de l'agriculture en présence de nombreuses délégations africaines. Elles avaient pour thème "Agriculture et sécurité alimentaire au fil de l'eau".

 

Premier temps fort africain, la cérémonie d'ouverture officielle s'est déroulée en présence du chef de l'Etat guinéen, Alpha Condé, en qualité de président en exercice de l'Union africaine (UA) mais également à la tête d'une importante délégation de son pays. Rappelons que le 30 janvier dernier, l'UA a voté en faveur du retour du Maroc en son sein.

 

Deuxième temps fort, dès le premier jour du Siam 2017, une convention a été signée entre le Maroc et plusieurs pays africains pour lancer l’Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle. Elle est constituée de 9 pays ouest-africains (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo) sur les 15 pays signataires. Objectif : favoriser le dialogue entre les opérateurs de formation professionnelle des pays partenaires et constituer un cadre de partage d’expériences, de savoir-faire et d’échange d’expertises. Le pilotage de l’Alliance est assuré par un comité exécutif composé d’un représentant de chaque pays signataire, en plus d’un représentant de la Banque islamique de développement (BID) Le Maroc assurera la présidence de l'Alliance durant le premier mandat.

 

A noter, dans cette édition 2017 du Siam, la présence toujours si forte de l'Allemagne qui voit le Maroc comme un véritable tremplin vers l'Afrique. "Nos opérateurs voient le Maroc non seulement comme marché, mais aussi comme partenaire pour ouvrir les portes vers l’Afrique", a déclaré Hendrik Acker, conseiller agricole auprès de l’ambassade d’Allemagne rapporte Aujourd'hui Le Maroc. "Pour cette participation, nous avons mis en place un programme de rencontres ciblées entre nos experts agricoles et les délégations venant du continent".

 

Sur une superficie de 172 000 m2, l'édition 2017 du Siam bat un record avec 1230 exposants en provenance de 66 pays ; un million de visiteurs est attendu, selon les organisateurs.

Pays: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +