21 septembre 2020 - 16:12 |

Peu de changement de personnel navigant dans les ports en Afrique

Au cours des huit derniers mois très impactés par la Covid, le transport maritime mondial n'a pas été interrompue. D'ailleurs,  ses quelque 1,6 million de marins ont travaillé en général plus qu'à l'accoutumé. Mais près de 20% d'entre eux auraient été impactés par la fermeture de ports ou de frontières et une quarantaine de marins sur une quarantaine de navires interrogés par Bloomberg auraient fait part de conditions de travail dégradées, voire très difficiles,  avec de plus longues heures, des retards importants dans le paiement de leurs salaires, l'impossibilité de quitter leurs navires et l'incapacité d'être remplacé une fois arrivée.

Cette carte élaborée par Bloomberg montre que l'Afrique, notamment l'Afrique de l'Ouest, est très frappée par cette interdiction faite aux marins d'être relevés lorsqu'ils arrivent aux ports.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +