22 décembre 2016 - 18:30 |

Baisse de 60% du commerce ouest-africain de céréales en octobre, selon le Cilss

En octobre, le volume total des céréales et grains échangés a connu une chute de 60%, à 16 135 tonnes (t) contre 40 163 t en septembre, pour une valeur estimée à $ 4 910 899, rapporte le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse (Cilss) dans son dernier rapport. Le maïs demeure la denrée agricole la plus commercialisée dans la région, avec pour principaux exportateurs les pays côtiers et le Burkina Faso. En effet, les nouvelles récoltes sont disponibles dans le Sahel, réduisant ainsi leurs importations.

La quantité totale du maïs commercialisée a été de 9 599 t contre  33 713 t le mois précédent, mais le prix moyen régional a augmenté de 29%, à $ 211 la tonne. Le Niger a été le plus grand importateur de maïs, avec 40% du volume total d’importation sous-régional, suivi par le Burkina Faso (22%), le Mali (21%), le Senegal (12%) et la Mauritanie (3%).

Le commerce du mil a aussi baissé, à 1 466 t contre 2 242 t en septembre ( -35%) avec un prix régional moyen de ($ 366). Le Nigeria a exporté 72% du volume régional et le Burkina Faso 28%, tandis que les principaux pays importateurs étaient le Bénin, le Ghana et le Niger

Toujours en octobre, 2 035 t de sorgho ont été commercialisées dans la région contre 1 956  t en septembre, soit une augmentation de +4%. Le Nigeria (1 033 t, +30%) et le Burkina Faso (1 002 t, -14%) ont été les principaux exportateurs. Les principaux pays importateurs ont été le Niger avec 66% du volume total,  le Bénin avec 16%, le Togo avec 15% et 3% pour le Ghana. Le prix moyen de la tonne de sorgho a baissé de 6%sur le plan régional, à $ 328 contre $ 348. 

 Les quantités de riz étuvé commercialisées dans la région sont passées de 942 t en septembre à 599 t en octobre 2016, soit  une baisse de -36%. Le Bénin a exporté vers le Nigeria et le Burkina Faso a exporté vers le Mali. Le prix moyen à l’exportation sur le plan régional a été de $ 657 la tonne contre $ 617 le mois précédent.

Au total, 2 435 t de niébé ont été commercialisées en octobre contre 1 449 t le mois précédent, soit une hausse de +68%. Le Burkina Faso a été le seul pays exportateur, tandis que le Ghana a importé  68% du total, suivi du Bénin avec 24% et du Togo avec 8%. Le prix moyen de la tonne de niébé sur le plan régional  était de $ 529 contre $ 642 le mois précédent.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +