23 avril 2020 - 13:21 |

La Côte d’Ivoire crée un fonds cacao de FCFA 10 Mrds pour soutenir les transformateurs locaux

La Côte d'Ivoire veut que davantage d’acteurs locaux s’engagent dans la transformation du cacao. Le conseil des ministres hier a acté la création d’un fonds cacao d’une valeur de FCFA 10 milliards pour soutenir les transformateurs locaux de cacao face à la concurrence des entreprises internationales. Le fonds devrait pallier notamment au manque de moyens financiers des acteurs locaux.

Selon, le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, les transformateurs locaux n’auront aussi à s’acquitter que de FCFA 25 millions comme caution pour l’agrément contre FCFA 200 millions exigés comme caution pour tous les investisseurs qui s’engagent dans la transformation. « C’est une mesure incitative très forte qui vise à consolider les acquis des acteurs nationaux dans le secteur de la transformation comme de l’exportation du cacao », souligne le porte-parole du gouvernement ivoirien.

En outre, les exportateurs nationaux de cacao vont aussi bénéficier d’un appui financier. « Cet appui qui se présente sous forme de subvention sera de FCFA 35 par kilo de cacao et plafonné à 50 000 tonnes par opérateur et par campagne (…) s’appliquera aux opérateurs notamment ceux qui n’ont jamais eu de fait de défaut », a précisé Sidi Touré. Le dispositif sera mis en œuvre pour la campagne de commercialisation 2019/20 mais aussi pour les trois prochaines campagnes sur la base des volumes réalisés lors des campagnes antérieures.

Ces mesures s’ajoutent aux FCFA 250 milliards de soutien aux principales filière agricoles, dont le cacao, pour faire face aux conséquences du Covid-19 (Lire : Covid-19 : la riposte économique de l'Afrique de l'Ouest avec des mesures agricoles en Côte d'Ivoire et au Togo). Elles constituent aussi une réponse au Groupement des négociants ivoiriens (GNI) qui avait dénoncé en février dernier la concurrence déloyale des multinationales qui met en péril les transformateurs et exportateurs ivoiriens (Lire : Les acteurs ivoiriens du cacao plaident pour leur survie face aux primes de cacao certifié durable).

La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao, a produit environ 2,2 millions de tonnes de cacao l'an dernier, mais n'a traité que 547 000 tonnes de fèves au cours de la saison d'octobre à septembre.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +