25 juin 2020 - 15:07 |

Le café d'Inde en perte de vitesse sur le marché européen face au Brésil

L'Inde perd pied sur le marché européen du café face à son rival le Brésil qui propose un café très compétitif en terme de prix car sa récolte est pléthorique. Entre le 1er janvier et  le 23 juin, l'Inde a exporté 167 445 t de café vers l'Europe, en baisse de 17% par rapport à la même période l'année dernière, souligne The Times of India.

Le plongeon a été particulièrement sévère pour le Robusta dont les prix indiens ont pourtant chuté  de 6% par rapport à la même époque l'année dernière, à 26 cents la livre (lb). Un prix auquel le producteur ne parvient pas à se rémunérer. D'ailleurs l'Association des producteurs de café de Wayanad dans le Kerala, un des plus importants Etats caféiers d'Inde, a demandé au gouvernement de relever l'incitation fiscale  à l'exportations de 3% actuellement à 5%.

"Tandis que des problèmes de liquidités et des prix plus élevés ont obligé des exportateurs indiens à ralentir leurs expéditions, le Brésil a continué à exporter même quand le coronavirus a été déclaré. La dévaluation de la monnaie brésilienne a aussi aidé les exportateurs", a indiqué Ramesh Rajah, président de l'Association des exportateurs de café d'Inde. "Avec les problèmes de Covid en Europe, les acheteurs ont cherché des prix plus faibles et les exportateurs indiens, surtout ceux dans les petites et moyennes catégories, n'ont pas pu répondre à leur demande."

Contrairement aux autres années, on n'a pas manqué de café à l'export en Inde. Si la production d'Arabica n'a pas été à la hauteur des attentes, la disponibilité en Robusta, ce qui représente la plus grande partie de la production indienne, a été bonne.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +