27 octobre 2017 - 15:00 |

La baisse du prix du cacao profite au géant américain de la confiserie Hershey

Hier, le géant américain de la confiserie Hershey a annoncé des revenus nets en hausse de 20% au troisième trimestre de son exercice, soit au 1er octobre, à $ 273,3 millions. Ses ventes nettes consolidées ont légèrement progressé, totalisant $ 2,03 milliards contre $ 2 milliards au troisième trimestre 2016,  soit légèrement au dessus des attentes des analystes qui avaient misé sur $ 2,01 milliards. Le revenu par action s'établit à $ 1,33 alors que les analystes l'avaient estimé à $ 1,29.

Ces bons résultats sont dus à des ventes en hausse de ses produits phares, les Kit Kat et Kisses, mais aussi à la baisse du prix du cacao et à la politique de réduction des dépenses que le groupe a lancé l'année dernière; des licenciements ont été annoncés en début d'année.

Notons que le cacao représente 10 à 15% des coûts de ses produits qu'il fabrique et la baisse de plus de 30% de son prix depuis l'été dernier a impacté favorablement les dépenses du groupe, souligne Reuters.

Sur le marché des Etats-Unis, de loin, son plus  important marché ($ 1,79 milliard de ventes, +1,6%) , le lancement des Chocolate Dipped Pretzels a aussi rencontré un franc succès. A noter que Hershey, comme les autres géants de l'agro-alimentaire, sont confrontés à un marché de consommateurs qui recherchent des produits plus sains et plus naturels.

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, les ventes nettes consolidées ont totalisé $ 5,57 milliards contre $ 5,47 milliards sur la même période en 2016, en hausse de 1,9%, selon le communiqué.

Hershey navigue toujours dans l'univers des fusions et acquisitions. S'il a combattu avec succès une tentative de reprise l'année dernière par Mondelez, Hershey chercheraitn maintenant à reprendre les activités confiseries de Nestlé aux Etats-Unis.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +