14 mars 2018 - 15:30 |

Le Sénégal et la Gambie posent les premiers jalons à une SénéGambie

Les travaux de la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien ont eu lieu hier à Banjul, sous la présidence du président gambien Adama Barrow et de son homologue sénégalais Macky Sall, qui ont réitéré leur volonté d'avancer vers ce que pourrait être une SénéGambie.

 

"Nous avons perdu deux décennies pour renforcer notre coopération. Il est temps d'accélérer les choses", a déclaré le président gambien, les deux responsables appelant de leurs vœux l'émergence d'une "SénéGambie". En attendant, il s'agit de mettre en place une coopération "plus pragmatique" notamment dans les secteurs de la pêche, de l'agriculture, de l'élevage.

 

Dès hier, six accords de coopération ont été signés concernant, entre autres, les transports routiers et les productions animales, ainsi qu'un mémorandum d'entente dans le domaine de l'enseignement supérieur, de la recherche, de la science et de la technologie. Les "progrès enregistrés" dans la construction du pont de Farafegny, qui remplacera le bac, ont été salués ; une fois achevée, il favorisera les échanges commerciaux et l'intégration.

 

Le domaine de la sécurité demeure un dossier majeur, en particulier concernant le trafic de bois. A cet égard, il a été décidé d'intensifier des patrouilles mixtes le long de la frontière. Les modalités opérationnelles de ces patrouilles seraient définies lors d'une réunion fin juillet entre représentants des deux gouvernements dans le cadre de la première réunion de la Commission mixte paritaire.

Enfin, une Journée de la libre circulation des personnes et des biens de la Sénégambie a été instaurée. Elle sera organisée annuellement et à tour de rôle par les deux pays. En outre, il a été décidé la mise en place, dans les meilleurs délais, d'un Observatoire des pratiques anormales notamment dans les domaines relatifs à l'importation, à l'exportation, à la réexportation et au transit, selon Le Soleil.

Rappelons que le Conseil présidentiel sénégalo-gambien a été instauré en mars 2017 lors de la première visite du président gambien Barrow à Dakar. Il doit se réunir tous les six mois alternativement en Gambie et au Sénégal sous la présidence conjointe des deux chefs d’Etat.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +