Le Burkina Faso choisit le coton conventionnel au coton OGM

Partager vers

Au Burkina Faso, le Conseil des ministres a décidé hier d’une “réduction graduelle et significative des superficies emblavées en coton génétiquement modifié (CGM) au profit du coton conventionnel hier“. Ceci fait suite à l’adoption par ce même Conseil d’un rapport relatif au partenariat avec le groupe Monsanto sur la culture du coton génétiquement modifié (CGM) et la préparation de la campagne cotonnière 2016/17.

Le partenariat avec la firme Monsanto a permis d’expérimenter le coton Bt depuis 2003. Les résultats obtenus au terme de la période d’expérimentation ne sont pas favorables dans la mesure où la longueur de la soie issue de l’égrainage du coton Bt s’est dégradée et ne répond plus aux besoins du marché“, selon le compte rendu du Conseil.

Cette situation est à l’origine de la perte du « label coton burkinabè » sur le marché mondial de la fibre et des difficultés financières de toute la filière“, précise le communiqué.

Au titre de la campagne cotonnière 2016/17, la production prévisionnelle est de 700 000 tonnes de coton graine, a -t-il été précisé, le Conseil instruisant les ministres concernés “à prendre toutes les dispositions nécessaires, notamment financières pour soutenir la filière“.

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *