Nouvelle hausse anticipée de la production de coton en Afrique de l’Ouest

 Nouvelle hausse anticipée de la production de coton en Afrique de l’Ouest
Partager vers

Après une hausse de 17% en 2014/15, la production de coton en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Tchad) devrait progresser de  près de 13% pour atteindre 2,1 millions de tonnes,  selon  le département américain de l’Agriculture (USDA). Comme en 2014/2015, ce sont le Tchad et le Mali qui enregistreront les plus importantes augmentations, respectivement de +40% et +18%.

Au Burkina Faso, où le prix au producteur est de FCFA 235 le kilo, soit  FCFA 10 de plus par rapport à 2014/2015, les superficies ensemencées en coton Bt sont réduites à 55% contre 70% lors de la campagne précédente. Le pays demeure le premier producteur de la zone avec 778 000 tonnes,  en hausse de 9,5% en 2015/16. Juste après lui le Mali où la production progresse de 18% à 650 000 tonnes estimées en 2015/16. En revanche en Côte d’Ivoire, la production après avoir augmenté de 11% en 2014/15 mais avec une qualité qui s’est détériorée, devrait se stabiliser à ce niveau pour la campagne en cours en raison de l’arrivée tardive des pluies au démarrage de la saison réduisant les superficies plantées à 400 000 hectares. Selon l’USDA, le Conseil du coton et de l’anacarde lancerait de nouvelles initiatives comme  le développement de la cartographie des zones de production, la révision du mécanisme de fixation des prix au producteur en 2016/17,  l’harmonisation des prix pour l’égrenage via la création d’un fonds et l’établissement d’un accord entre les égreneurs, les entreprises de tissage et les filatures pour encourager la transformation. La production de coton au Tchad poursuit sa croissance. Après une augmentation de 73% en 2014/15 pour atteindre 142 000 tonnes en 2014/15, elle progresserait de 40% cette campagne à 200 000 tonnes. Toutefois, les rendements sont les plus bas de la région, inférieur d’environ de la moitié,  à 550 tonnes à l’hectare. Après une campagne en retrait de 10% en raison de l’arrivée tardive des pluies puis de leur irrégularité, la production au Sénégal devrait se reprendre pour atteindre 35 000 tonnes, en hausse de 34%.

 

                                 Évolution de la production de coton (1000 tonnes)

 

 

2013/2014

2014/15

2015/16

Burkina Faso

647

710

778 

Côte d’Ivoire

405

450 

450

Mali

440

548 

650 

Tchad

82

142 

200 

Sénégal

29

26

35 

Total

1 603

1 876

2 113

Source : Foreign Agricultural Service, USDA

 

 

 

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *