15 juin 2022 - 14:39 |

Chronique Énergies renouvelables & Agriculture en Afrique de l'Ouest au 15 juin 2022

L'actualité sur les énergies renouvelables en Afrique est d'autant plus mise en relief que l'attrait pour l'exploitation du pétrole et du gaz pourrait monter d'un cran étant donné la flambée persistante des cours mondiaux des énergies fossiles et la nécessité pour les pays européens de se tourner vers un approvisionnement africain notamment en gaz.

AFRIQUE  MALI NIGER NIGERIA TOGO TOGO & BENIN

AFRIQUE

Engie Energy Access, la filiale du groupe français Engie spécialisée dans les systèmes solaires autonomes, en partenariat avec le suisse Energy Web, lancent une plateforme de financement participatif, Crowdfund for Solar, pour développer l’énergie solaire hors réseau en Afrique subsaharienne, indiquait hier Afrik21.

Objectif : installer des systèmes solaires dans les villages non reliés à un réseau électrique. « La plateforme hébergée sur l’infrastructure open-source d’Energy Web permet aux investisseurs de miser des jetons Energy Web (EWT) contre un revenu fixe », explique notre confrère. Les principaux bénéficiaires sont les écoles, les ménages et les petites entreprises qui pourront ainsi payer leur électricité solaire à l’usage.

Pour l’instant, la plateforme cible la Zambie et le Rwanda avant de s’étendre à d’autres pays d’Afrique subsaharienne. Plus de 650 millions d’Africains, des Subsahariens pour la plupart, n’ont pas encore accès à l’électricité selon la Banque africaine de développement (BAD), rappelle encore Afrik21.

MALI

Le Mali et la Russie ont signé à Bamako un mémorandum d’entente sur la coopération entre les deux Etats, dont les secteurs de l’agriculture, l’agro-alimentaire et l’énergie, aux côtés des transports et autres secteurs. Dans le domaine de l’énergie, il s’agit notamment d’investissements russes dans des projets de centrales hydroélectriques, de centrales à gaz et de maintenance des centrales thermiques, des projets de lignes de transports électriques et l’établissement de partenariats avec les opérateurs pour l’importation de gaz butane.

NIGER

Lors de l’Africa CEO Forum qui s’est ouvert lundi à Abidjan, le président du Niger, Mohamed Bazoum, a réaffirmé son objectif de  faire du pays un hub régional d’exportation d’énergie électrique et faire passer les énergies renouvelables dans son mix énergétique à 30 % à l’horizon de 2030. Il a également dressé le bilan économique de son pays et a invité les investisseurs à venir, rappelant que la croissance économique atteindrait 6,9% en 2022.

Vendredi, les parlementaires du Niger ont procédé à l’examen et à l’adoption de quatre projets de textes dont celui sur la ratification de l’Accord de financement et l’accélération de l’accès à l’électricité d’Haské. L’objectif est d’accroitre l’accès aux services énergétiques modernes au Niger au moyen de solutions d’énergie en réseau, mini-réseaux et hors réseaux ainsi que de solutions de cuisson écologiques.

Un projet majeur pour le pays, le ministre d’Etat Ibrahim Yacoubou saisissant cette opportunité pour rappeler que le taux d’accès à l’électricité au Niger est l’un des plus faibles de la sous-région. «Par ce vote, nous sommes capables d’électrifier le plus grand nombre des villages. De 300 villages en 2011, nous sommes déjà passés à 1.240 localités qui sont électrifiés et ce nombre va être amplifié. L’objectif est que d’ici 2035, le taux d’accès à l’électricité qui est de 20% aujourd’hui au Niger puisse être porté à au moins 80%», a-t-il déclaré.

NIGERIA

Le chinois Jinko Solar a conclu un accord avec la société nigériane Palette Business Solutions afin que cette dernière assure la distribution des systèmes de stockage d’électricité de Jinko Solar. La technologie est basée sur des batteries préinstallées permettant de stocker de l’énergie solaire hors réseau dans les zones rurales. Le partenariat vise la distribution de 50 MWh de systèmes de stockage d’électricité au Nigeria et ailleurs en Afrique, indique Afrik21.

TOGO

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) a approuvé hier le projet de FCFA 25 milliards portant sur la construction au Togo d’une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 42 MWc. Elle se situera à Awandjélo dans la région de Kara. La BOAD indique que ce projet sera axé sur l’augmentation de la capacité installée de 42 MWc dès 2024, rapporte le gouvernement togolais. Ce projet contribuera à l’accroissement de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de 27% en 2021 à 40% en 2024, et l’amélioration du taux d’électrification du pays en le faisant passer de 59% en 2021 à 75% en 2025.

TOGO & BENIN

La start-up Gozem et la Société financière internationale, filiale de la Banque mondiale, ont signé un projet de $ 10 millions qui permettra aux chauffeurs de moto-taxi au Togo et au Bénin d'accéder à un financement abordable pour acheter ou prendre en crédi-bail des motos électriques plus économique afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer leurs revenus. Au total, 6 000 chauffeurs dans les deux pays devraient pouvoir en acquérir. Des stations de recharge et des sites d’échange de batteries seront également construites au Togo comme au Bénin. Lancé au Togo en 2018, l’ « Uber de l’Afrique de l’Ouest » propose des services de taxis-motos, de livraison de colis ou de nourriture dans 13 villes d’Afrique de l’Ouest et centrale.

Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Oui

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +