23 juin 2022 - 09:45 |

Le Président philippin s'attribue aussi le poste de Ministre de l'Agriculture

Cumuler les fonctions de Chef de l’Etat et de ministre de l’Agriculture pour donner une vraie impulsion à la production alimentaire, notamment de riz ? Les Philippines le font… Le nouveau président Ferdinand Marcos, fils du défunt dictateur et élu avec 58,8% des voix le 9 mai dernier, l’a annoncé lundi.

Il a expliqué cette décision par l’urgence à adresser le défi agricole et de booster rapidement la production afin de prévenir les pénuries alimentaires et les hausses de prix, notamment du riz. En mai, les prix à la consommation ont augmenté de 5,4%, la hausse la plus élevée en trois ans.

Car les Philippines sont un des plus importants importateurs de riz au monde.

« Depuis le tout début, j’ai toujours dit que l’agriculture serait une part critique et fondamentales de notre développement économique ou de notre transformation économique au moment où nous anticipons l’économie postpandémique », a-t-il déclaré.

Rappelons que parmi ses promesses de campagne, il avait déclaré « aspirer » à une baisse de plus de moitié du prix du riz, ce qui le porterait à 20 pesos, soit $ 0,3704 le kilo. Un niveau de prix de 20 pesos que le directeur exécutif du Centre de l’alimentation et de l’agribusiness de l’Université d’Asie et du pacifique, Rolando Dy, interrogé par Reuters estime être « impossible »…

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +