28 juin 2022 - 16:21 |

Face à la pénurie de conteneurs, l’Australie retourne au vrac pour exporter son coton

En 1921, l’Australie exportait ses premières balles de coton chargées dans la cale du SS Westmorland vers l’Angleterre. Plus de 100 ans après, Canberra s’apprête à expédier vers la Turquie  100 000 balles de coton en vrac en lieu et place du transport par conteneur.

"Nous avons une récolte de coton record, le marché réclame notre coton de haute qualité, alors les exportateurs de coton australiens ont cherché d'autres moyens d'acheminer notre récolte sur le marché", a déclaré le directeur général de Cotton Australia, Adam Kay, à ABC News. .Précisant  "L'une des options qui sera mise en œuvre est l'utilisation de la rupture de charge, de sorte que les balles soient chargées du quai, directement dans la cale d'un navire ».

Un certain retour en arrière pour tenter de trouver une alternative à la pénurie mondiale de conteneurs et plus généralement aux problèmes logistiques. Comme le soulignait  le négociant en coton Mambo dans sa dernière revue de marché : « Un autre point crucial reste la crise du fret où le chaos règne toujours et empêche de rester serein tout en créant un sentiment permanent de manque ».

La Turquie est  un nouveau marché  développé par l’Australie à la suite de la dégradation des relations commerciales avec la Chine au plus bas depuis 2020 alors qu’elle était de loin son premier partenaire. Pour le coton, la Chine a représenté environ 70% des exportations australiennes. Aujourd’hui, précise la Turquie occupe aujourd’hui environ  8 à 10% du marché. Ajoutant : "Je pense qu'ils avaient du mal à faire monter des navires et des conteneurs en Méditerranée et c'est pourquoi cette option [break bulk] est maintenant à l'étude."

Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +