30 novembre 2020 - 13:24 |

La filière cacao fortement perturbée au Nigeria

Difficile démarrage de la campagne cacaoyère pour le Nigeria. En octobre, les expéditions ont été perturbées par les manifestations contre la brutalité policière (lire nos informations : Au Nigeria, les manifestations impactent la filière cacao). Sur le quatrième trimestre, les retards ont plutôt été occasionnés par la mise en place d’un guichet unique au port qui a pour vocation, entre autres, de vérifier les documents à l’export.

Selon le patron de l’association du cacao, Mufutau Abolarinwa, ceci impacterait l’expédition de quelque 100 000 tonnes (t) de cacao. Les opérateurs ont donc fait défaut sur leurs expéditions d‘octobre alors que le cacao est là, au port. En outre, des retards dans l’expédition pourrait impacter la qualité des fèves entreposées.

Ceci ne devrait pas non plus arranger les finances publiques du Nigeria. En effet, au troisième trimestre cette année, le cinquième producteur mondial de fèves est entré dans sa deuxième récession économique en quatre ans en pleine crise de la Covid. Le pays souffre de la chute des revenus pétroliers  et la Banque centrale a été obligée la semaine dernière de restreindre encore l’accès aux devises. Vendredi dernier, sur le marché officiel, le dollar était tombé à 600 nairas et sur le marché noir, à 495 nairas. On est loin du taux officiel de 381 nairas fixé en juillet. Depuis le début de l’année, la monnaie nigériane s’est dépréciée de 28%.

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +