06 novembre 2019 - 18:27 |

La plus grande ferme digitale des petits agriculteurs, Wefarm, lève $13 millions

Wefarm, le plus grand réseau numérique du monde entre agriculteurs, vient de lever un financement en série A d’un montant de $13 millions avec comme chef de fil la société de capital risque True Ventures basée dans la Silicon Valley avec AgFunder et June Fund et les précédents investisseurs comme LocalGlobe, ADV et Norrsken Foundation. Avec ce financement, Webfarm compte étendre son réseau de près de 2 millions d’agriculteurs et développer son nouveau Marketplace.

Fondé en 2015 par Keny Ewan, Wefarm dont le siège est à Londres au Royaume-Uni, permet aux petits agriculteurs de se connecter pour résoudre des problèmes, partager des idées et diffuser de l’innovation. En utilisant la dernière technologie d’apprentissage automatique, le service Wefarm fonctionne à la fois en ligne et par SMS. Les connaissances partagées sur Wefarm peuvent aider les agriculteurs à produire des produits de meilleure qualité, à augmenter les rendements, à mieux comprendre les prix, à lutter contre les effets du changement climatique, à diversifier leurs cultures et à obtenir de meilleurs semences, engrais et prêts. Interactif, le réseau offre aux agriculteurs la possibilité de poser des questions sur tout ce qui concerne l’agriculture, puis de recevoir du contenu et des idées sur mesure en réponse. Les agriculteurs peuvent poser des questions dans toutes les langues et la messagerie est gratuite. Si les agriculteurs n’ont pas accès à Internet, ils peuvent accéder à Wefarm par SMS sur leur téléphone portable. Le temps moyen qu’il faut à un agriculteur pour recevoir une réponse à sa question est inférieur à six minutes, même pour les agriculteurs sans accès à Internet.

Une Marketplace pour les produits et services agricoles

A côté de ce réseau, a été créée une Marketplace où les agriculteurs peuvent avoir accès à des produits et services, comme des semences, des engrais et une gamme d'autres produits non agricoles. Lancée il y a huit mois, le chiffre d’affaires de la Marketplace a atteint $1 million avec des ventes qui progressent de plus de 40% par mois. Au cours des douze prochains mois, les activités seront diversifiées en offrant des solutions de financement, de livraison mais aussi d’échanges de produits.

«Si nous pouvons inciter 100 millions d’agriculteurs à travailler ensemble sur une même plate-forme, nous pouvons fondamentalement transformer l’agriculture et le commerce mondiaux en leur faveur, et le financement obtenu nous rapprochera encore plus de la concrétisation de cette vision d’une amélioration des rendements agricoles», a déclaré Ewan. Ajoutant «Il s’agit de mobiliser l’intelligence artificielle pour défendre l’intelligence humaine. Notre réseau de confiance permet aux agriculteurs de trouver des solutions aux problèmes en partageant les connaissances. Parallèlement, le marché leur donnera accès à des produits de premier ordre qui permettent de produire de meilleurs produits. La combinaison des deux offre un potentiel illimité d’influence et de lutte contre la crise agricole majeure à laquelle nous sommes confrontés. "

Expansion en Afrique

Fin octobre, Wefarm annonçait son objectif de s’étendre en Afrique en 2019 en commençant par la Tanzanie. Elle est déjà présente au Kenya et en Ouganda où plus de 1,1 million d’agriculteurs ont rejoint le réseau numérique disponible en trois langues africaines régionales - le kiswahili, le luganda et le runyankore - en plus de l'anglais. Webfarm indique qu’une ferme sur cinq dans ces deux pays utilise le réseau. De plus, pour la première fois, les agriculteurs ont posé et répondu à plus d'un million de questions via Wefarm au cours d'un mois civil.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +