07 mars 2018 - 11:15 |

Chiffres record pour le chocolatier Lindt & Sprüngli en 2017

Le chocolatier zurichois Lindt & Sprüngli a enregistré des ventes record en 2017 dépassant pour la première fois les 4 milliards de francs suisses. Une croissance, +4,8%, supérieure à celle de l’ensemble du marché du chocolat, dont les ressorts sont hors de l’Europe et des Etats-Unis. «Outre les marchés du chocolat plus matures, ce sont de plus en plus les nouveaux marchés en croissance tels que le Brésil, la Chine, le Japon, la Russie et l'Afrique du Sud qui alimentent notre performance dynamique» indique Dieter Weisskopf, CEO du Groupe. Le segment « Rest of the World » gagne en importance avec une croissance organique de 12,4% en 2017. Elle n’a été que de 6,2% en Europe et négative aux Etats-Unis (-1,6%). Toutefois, ces deux dernier marchés représentent aujourd’hui 87% des ventes du chocolatier. Son positionnement haut de gamme et son réseau de distribution permettent au groupe de faire mieux que le marché de confiserie.

Sur ces cinq marchés à haut potentiel – le Brésil, la Chine, le Japon, la Russie et l’Afrique du Sud - le groupe suisse adopte une stratégie différenciée. Ainsi, au Japon, Lindt & Sprüngli ouvre des boutiques en propre dont 10 nouvelles pour 2017 qui s’ajoutent au 20 existantes. En revanche, en Chine, le groupe mise sur le commerce électronique. Au Brésil, il s’appuie sur son partenaire CRM Group. En Afrique du Sud où sont privilégiés les boutiques Lindt, deux Chocolate Studio ont été créé au Cap et à Johannesburg où sont dispensés des cours sur le chocolat. La croissance des ventes en Afrique du Sud a été supérieure à 20% en 2017, celle de la Chine ou du Brésil à plus de 30%.

Le bénéfice net du groupe a progressé de 7,8% à 452 millions de francs suisses et le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a pour sa part gagné 5,8% à 595,4 millions de francs suisses. Pour 2018, le groupe table sur une croissance de 5%. « Au regard du réalignement stratégique en cours du portefeuille de produits de Russell Stover (nrdl racheté par Lindt en 2014) et des défis actuels sur le marché américain de la distribution, le groupe prévoit une croissance organique d'environ 5% au cours de l'exercice 2018 », a précisé Lindt.

Le marché mondial du chocolat

Source : rapport d'activité de Lindt & Sprüngli

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +