09 septembre 2019 - 17:50 |

La production et la consommation africaines de café en hausse de 3% en 2018/19

Le café coule.... L'indicateur composite de l'Organisation internationale du café (OIC) a baissé de 6,7% en août par rapport à juillet, à 96,07 cents la livre (lb), et de 13,6% depuis le début de la campagne 2018/19, en octobre dernier lorsqu'il était à 111,21 cents. Rien d'étonnant puisque l'OIC souligne que durant ces mêmes dix premiers mois de campagne, les volumes exportés au plan mondial ont bondi de 10,2% à 109,41 millions de sacs de 60 kg (Ms). Ces volumes proviennent des stocks mondiaux qui regorgent de marchandises mais aussi du fait que la production augmente, estimée atteindre  169,73 Ms sur 2018/19, en progression de 3,9% sur la campagne précédente. La production africaine augmenterait de 2,9% à 18,21 Ms contre +4,1% en Asie à 48,68 Ms, et +4,9% en Amérique du Sud à 81,13 Ms. Celle en Amérique centrale serait quasiment stable (+0,4%), à 21,72 Ms.  

A noter que 91,3% du café exporté mondialement, sit 99,86 Ms, l'est non transformé,  sous forme de  café vert. Le café soluble représente 8,3% des échanges mondiaux, soit 9,06 Ms, tandis que le café torréfié ne représente que 0,4% à 487 080 sacs.

Face à cela, l'OIC souligne que la demande mondiale est attendue en hausse de 2,1%, à 164,77 Ms, soit à peu près le même taux de croissance moyenne qui  est enregistrée durant ces deux dernières décennies. La progression en Asie et en Afrique (+3% à 11,88 Ms) supplante celle des autres régions du monde. Mais ce n'est visiblement pas assez puisqu'on s'attend à un excédent en fin de campagne qui serait de 4,96 Ms, la deuxième campagne consécutive excédentaire, les deux cumulés totalisant 7 Ms.

S'agissant plus particulièrement du Robusta, ses prix ont dégringolé de 4,3% en août, à 70,78 cents la lb, son plus bas en 12 mois. Ce même mois, l'arbitrage entre les Arabica et les Robusta, mesuré sur leurs marchés à termes respectifs de New York et Londres, ont baissé pour la première fois en quatre mois, à 38,97 cents, 11,8% de moins qu'en juillet.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +