10 janvier 2017 - 14:15 |

Un total de € 200 millions levés par la Sofitex pour le coton au Burkina en 2017

En définitive, ce sont quelque € 90  millions que la Société Burkinabè des Fibres Textiles (Sofitex) est parvenue à mobiliser auprès d'un pool bancaire international pour financer la campagne cotonnière 2016/17, € 90 millions qui viennent ainsi s'ajouter aux € 110 millions déjà mobilisés auprès de banques nationales (lire nos informations).

La convention de financement sera signée à Paris, mercredi prochain 18 janvier, au siège de l'Ambassade du Burkina Faso. Le pool bancaire international est constitué la Société Générale, de la Société internationale de financement  et  de BNP Paribas.

Rappelons que le Burkina, premier pays producteur de coton sur le continent africain (550 000 tonnes de coton graine attendues en 2017), s’appuie chaque année sur des prêts bancaires nationaux et internationaux pour financer l’achat du coton graine auprès des producteurs, le transport vers les 15 usines d’égrenage de la Sofitex, l'évacuation de la fibre de coton vers les ports d’embarquement de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Bénin et du Ghana. Le coton qui représente, au Burkina Faso, 4% du PIB et 17,5% des recettes d’exportation ; la Sofitex assure 85% de la production cotonnière du pays.

"Le Burkina Faso a opté en mars 2016 de renoncer à la culture du coton génétiquement modifié (CGM) pour renouer avec le coton conventionnel, et ce retournement stratégique redonne un regain d’intérêt à son coton, dont la qualité de la fibre est bien appréciée sur le marché international", souligne le communiqué.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +