10 octobre 2018 - 13:28 |

Les bénéfices de Louis Dreyfus glissent lourdement sur le soja

Le groupe de négoce Louis Dreyfus Company (LDC) a vu son bénéfice net se réduire d’un tiers au 1er semestre 2018 à $100 millions (€87 millions) contre $160 millions au 1er semestre 2017. Une chute imputable à la couverture de ses marges dans le concassage du soja ($65 millions), accentuée par la faiblesse persistante des principaux marchés agricoles du géant des produits de base.

Le chiffre d’affaires est demeuré stable à $18,8 milliards, le recul de 6,3% des volumes ayant été compensé par une hausse des prix. " Le bénéfice net moins élevé reflète un effet temporaire négatif d’une reconnaissance à la valeur du marché au 30 juin, qui s’explique par notre de stratégie de couverture consistant à verrouiller les marges dans le concassage du soja”, estime le groupe dans un communiqué. Ajoutant “Ceci assurera un retour plus élevé de nos activités de concassage pour l’ensemble de 2018”.

La baisse des bénéfices survient à un moment sensible pour LDC qui a vu le départ fin septembre de son directeur général Gonzalo Ramirez Martiarena et de son directeur financier Armand Lumens remplacés respectivement par Ian McIntosh et Federico Cerisoli. En outre, l’actionnaire de contrôle, Margarita Louis-Dreyfus, a besoin de près de $2 milliards pour soutenir l’unité sucrière brésilienne Biosev chargée de dettes et racheter les minorités familiales au sein de la holding.

LCD a toutefois versé un dividende record de $411 millions.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +