11 août 2015 - 10:15 |

Transformer une plante envahissante, le "typha", en une vraie filière porteuse

Le typha, une plante "envahissante", est devenu une alternative pour la promotion, au Sénégal, d’une filière de matériaux d’isolation thermique efficace pour la construction de bâtiments bioclimatiques, a indiqué la semaine dernière à Dakar, Ramatoulaye Dieng Ndiaye, secrétaire générale du ministère de l’Environnement et du développement durable.

"Il faut repenser la construction du bâtiment", a-t-elle déclaré à l'occasion d'un atelier national de concertation avec le secteur privé sur les résultats du projet de production de matériaux d’isolation thermique à base de typha, développé par l’entreprise privée Kaito, rapporte APS.

Le typha, qui représente un volume de près de 3 milliards de tonnes de matières fraîches au Sénégal, constitue un potentiel de développement inestimable à condition de la valoriser à une échelle significative et, le cas échéant, de le mélanger à d'autres liants ainsi qu'à des produits industriels.

D’autre part, la secrétaire générale a rappelé que les volumes de matières minérales utilisées dans la construction des villes "sont plus de deux fois supérieurs à ceux consommés pour la production d’énergie".

"Les besoins en matériaux de construction sont non seulement immenses mais, aussi en forte croissance. Cette consommation a des impacts très lourds sur les objectifs de développement durable", a-t-elle souligné.

Quant au secteur privé, il est invité à s’investir par le capital à la mise en place des outils de production mais surtout à faire l’option d’utiliser ces matériaux de construction nouveaux dans les chantiers respectifs, selon APS.

Selon le coordonnateur du projet, Ernest Dione, "la stratégie actuelle de contrôle de l’invasion du typha est centrée sur son éradication car, considérée comme plante envahissante". Il faut donc transformer cette "plante envahissante en une ressource locale pour le développement, la lutte contre le changement climatique, la création d’un nouveau marché des matériaux de construction innovants", a précisé Ramatoulaye Dieng Ndiaye.

En octobre prochain, il est prévu la construction d’un pavillon avec des produits à base de typha dans le site de démonstration, à Diamniadio. "En décembre, nous aurons ériger, une maison avec des plaques isolants de typha sur le même site, avec le concours d’artisans locaux déjà formés à l’œuvre", a précisé Ernest Dione.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +