13 mai 2019 - 16:00 |

Les termes de l'échange du Sénégal se dégradent au premier trimestre

Sur les trois premiers mois de 2019, les prix des produits "alimentaires-boissons-tabac" exportés ont augmenté de 2,9%. En réalité, quasiment tous ces produits exportés ont baissé, sauf les mollusques qui ont fait un bond de 70%, selon les chiffres de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) publiés jeudi.

Sinon, le prix des poissons frais a baissé de 15,3% sur les trois mois, de 9% pour les poissons réfrigérés, de 1,3% pour les crustacés, de 18,1% pour les conserves de poisson, de 7,7% pour les bouillons et de 2,4% pour les extraits de malt et autres préparations alimentaires.le prix des exportations des produits du groupe « matières premières animales et végétales » du Sénégal ont progressé de  4,8% par rapport au premier trimestre 2018. Les huiles brutes d'arachide ont grimpé de 4,9% et le prix du coton de 5%.

A l'importation, sur le premier trimestre, le prix de l'huile de soja a augmenté de 2,3%, celui de l'huile de palme de 9,3%, du blé de 23,3% et le lait de 7,3%. En revanche, toujours sur ces trois premiers mois de l'année calendaire, le prix du riz brisé a glissé de 0,3%, du sucre de 4,6% et du bois brut de 13,1%. Plus généralement, ces importations alimentaires-boisson-tabac se sont renchéris de 5,1% par rapport à début 2018.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +