14 novembre 2019 - 08:50 |

La baisse des prix sur l'arachide pourrait être de brève durée, selon n'kalô

En Afrique de l’Ouest, la récolte d'arachides se poursuit, souligne le spécialiste n'kalô dans son dernier bulletin d'information. Au Bénin, la plupart des producteurs en sont au séchage, comme en Côte d'Ivoire où la récolte tire à sa fin. En Guinée aussi, on en est à la phase d'arrachage des plants et de séchage des gousses. Au Burkina, les récoltes sont en cours et le produit n'est pas encore disponible. Au Sénégal, c'est le temps de "la récolte, du battage et de la mise en meule" ;  la campagne de commercialisation n'a pas encore été lancée par le Comité interprofessionnel de l'arachide avec la fixation des prix qui devrait intervenir en novembre. Il en est de même en Gambie.

Globalement, en  Afrique de l’Ouest, "les prix d’achat, qui étaient élevés en fin de campagne passée, sont en baisse aussi bien au niveau bord-champ que chez les consommateurs avec l’augmentation des stocks sur les marchés". On s'achemine vers une bonne production cette année, souligne le spécialiste. "L’offre actuelle a tendance à faire baisser les prix sur les marchés locaux mais la demande locale est déjà très bonne. Ainsi, il est fort possible que cette baisse des prix soit brève et que les prix remontent dans le cours du début de la nouvelle année. "

 Ailleurs dans le monde, l’offre en Inde est révisée à la baisse  du fait des pluies " mais restera bonne comparativement à la campagne passée. La récolte en Chine est attendue "très bonne" et l’offre argentine, un des premiers exportateurs mondiaux, aussi. "Côté demande, certains analystes s’attendent à une baisse des importations d’huile d’arachide par la Chine. Les conditions actuelles sont toujours favorables à une tendance baissière sur le marché international pour la campagne 2019/2020."

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +