16 juin 2017 - 15:45 |

Une douzaine d'oeufs 41% plus chère qu'il y a un an au Nigeria

Les prix des produits alimentaires au Nigeria sont en très légère baisse en mai mais demeurent à des niveaux encore très élevés, à 19,27% contre 19,30% en avril, a annoncé hier le Bureau national des statistiques dans son rapport mensuel.

Et le Bureau démarre son rapport sur des exemples très concrets d'évolution de prix au niveau national : une douzaine d'œufs de taille moyenne coute 41% plus cher qu'en mai 2016 mais demeure stable par rapport à avril ; 1 kg de riz importé de haute qualité vendu en vrac est 30% plus cher qu'il y a un an et 5% par rapport à avril, le riz local vendu en vrac et les brisures de riz progressant de 38 et 49% respectivement en un an et de 8% en un mois. Le pain coûte 23 à 26% plus cher qu'en mai 2016, le bœuf quelque 30%, les ailes de poulet 20% de plus et le poulet congelé 30%. Le prix de l'oignon a grimpé de 8% en un an mais a baissé par rapport à avril, tandis que les tubercules de manioc ont bondi de 53% sur les 12 derniers mois.

En revanche, produit qui a défrayé la chronique depuis un an, le prix moyen du kilo de tomates a baissé de 13% en un an mais a fait un bond de 18,9% en un mois.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +