19 mars 2020 - 16:58 |

Le Sénégal maintient sa suprématie sur le marché chinois de l'arachide

La Chine est un très important producteur d'arachide, avec 17,5 millions de tonnes (Mt) attendues sur 2020/21 contre 17,3 Mt la campagne dernière. Mais elle est aussi importatrice, rappelle le Département américain de l'Agriculture (USDA) dans son dernier rapport sur le marché chinois des graines oléagineuses. Si les conditions météorologiques avaient été plus favorables dans les provinces productrices de Shandong et de Henan, la récolte aurait encore été supérieure cette saison. Et ce d'autant plus que, même si les prix ont fluctué ces dernières années en Chine, les bénéfices pour les producteurs sont supérieurs à ceux retirés d'autres spéculations. Ils bénéficient également d'une subvention étatique de $ 21 par hectare.

L'USDA estime les importations chinoises d'arachides à 450 000 t sur 2020/21, inchangées par rapport à la dernière campagne mais en baisse par rapport aux 465 000 t en 2018/19. L'Afrique joue une carte maîtresse car ses cacahuètes entrent en Chine sans droits de douane qui s'élèvent pour toutes les autres provenances à 15% de taxe d'importation et 10% de TVA ; les arachides nord-américaines doivent, en outre, s'acquitter d'une taxe supplémentaire de 25%.

Face à cela, et grâce à son exemption tarifaire, le Sénégal bénéficie d'un avantage comparatif net. D'ailleurs, en 2018/19, Dakar a fourni 69% de la demande d'importation chinoise de cacahuètes non décortiquées, soit 325 000 t.

Notons que les arachides chinoises sont consommées comme telles sur le marché national alors que celles importées sont transformées en huile d'arachide.

L'USDA estime, par ailleurs, que les exportations chinoises d'arachides seront de 600 000 t en 2020/21 contre 650 000 t la campagne précédente.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +