24 juillet 2019 - 13:45 |

Un Centre mondial contre la "malbouffe" urbaine créé à Valence

Le Centre mondial pour une alimentation urbaine durable (Cemas) a été inauguré lundi à Valence, en Espagne. Cette initiative de la ville de Valence avec l'appui technique de la FAO a été lancée en présence, notamment,  de la reine Letizia d'Espagne, ambassadrice spéciale de la FAO pour la nutrition.

Le Cemas a pour objectif de renforcer, conseiller et coordonner les actions des villes du monde entier en faveur de systèmes alimentaires durables, souligne le communiqué. Il aura aussi pour mission de mettre en place des activités destinées à sensibiliser le public sur les questions liées à l'alimentation, la nutrition, la lutte contre la faim, le changement climatique et les systèmes alimentaires.

"On compte déjà plus d'obèses que de personnes souffrant de la faim dans le monde", a rappelé, à cette occasion, le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. "Les gens mangent de plus en plus mal et la principale raison est que les systèmes alimentaires actuels encouragent la consommation de produits ultra-transformés riches en sel, en gras saturés et en ingrédients artificiels."

Des aliments qui sont souvent moins chers, plus accessibles et plus faciles à préparer que les aliments frais, surtout pour les populations vivant en périphérie des villes et dans les zones rurales. Ces aliments transformés sont également privilégiés sur les marchés internationaux. "Cela est particulièrement le cas pour les populations des pays qui importent la plupart de leur nourriture, à l'image des Petits Etats insulaires en développement (PEID) et de certains pays d'Afrique", a-t-il précisé.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +