30 juillet 2019 - 15:19 |

La production de sésame en Afrique de l'Ouest devrait augmenter

On peut s'attendre à une offre africaine de sésame plus élevée lors de la prochaine récolte, selon les informations recueillies par le spécialiste n'kalô dans sa dernière lettre d'information publiée aujourd'hui.

En effet, en Afrique de l'Ouest, on en est actuellement au labour et aux semis et n'kalô remarque qu'ils sont soit stables, soit en progression par rapport à l'année dernière. Au Burkina Faso, les superficies emblavées seraient "au moins égales à celle de la campagne dernière", alors qu'au Sénégal on constate "la volonté des producteurs à augmenter leurs emblavures de sésame" compte tendu "de l'engouement" autour de cette culture. Idem au Mali où "les conditions climatiques sont bonnes et les espaces cultivables déjà exploités ou en cours d’exploitation sont importants", constate le spécialiste qui précise que "Nos premières estimations de superficies emblavées nous indiquent que les superficies en sésame sont stables par rapport à la campagne passée." En Côte d'Ivoire comme en Guinée, les superficies seront supérieures à celle de l'année dernière, est-il constaté.

On peut espérer que cette hausse attendue des volumes ne sera pas au détriment des prix. Des prix internationaux qui sont, pour le moment, en baisse car la demande est ralentie alors que les récoltes tanzanienne et pakistanaise arrivent sur le marché. Mais d'ici l'arrivée des volumes africains, les prix auront eu le temps de se redresser car "la pluviométrie enregistrée en Chine et en Inde dans les zones de production a été globalement en dessous des normales saisonnières. "

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +