31 janvier 2020 - 11:57 |

Création d’un Institut du sucre au Nigéria pour atteindre l'autosuffisance

Le Nigeria a signé mercredi dernier à Abuja un protocole d’accord avec l’Inde dans le but de créer un Institut du sucre au Nigéria (Sugar Institute), à Ilorin, dans l'État de Kwara. Une mesure qui s’inscrit dans le cadre de la volonté du gouvernement d’augmenter les capacités de production de sucre du pays, atteindre l’autosuffisance dans la production et former le personnel nécessaire face à la pénurie qui sévit dans la profession, souligne AgroNigeria.

Les signatures ont été réalisées par le National Sugar Development Council (Nigérian - NSDC) et le National Sugar Institute (Indien - NSI) afin de relever les défis qui empêchent la mise en œuvre du plan directeur du sucre au Nigéria réalisé six ans auparavant. Parmi les défis persistent celui de la pénurie de main d’œuvre.

« Nous avons vu que si nous devons réussir à implanter les sucreries, les usines manqueront dans les domaines de la gestion des usines et des fermes. Ensuite, nous avons vu la nécessité de mettre en place une institution qui développera rapidement la main-d'œuvre technique nécessaire dans l'industrie sucrière au Nigeria », témoigne Latif Busari, secrétaire exécutif de la NSDC.

En outre, la création de l’Institut permettra au pays de tirer parti d’un marché disponible considérable dans la mesure où la production de sucre présente de nombreux avantages économiques. Par exemple, elle permettra au pays d’assurer la production de 400 MW d’électricité, la production de 160 millions de litre d’éthanol si le Nigéria parvient à réaliser son plan directeur du sucre. La formation des tuteurs de l’Institut à d’ores et déjà commencé.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +