Le Ghana abandonnerait sa révision de prix garanti du cacao

 Le Ghana abandonnerait sa révision de prix garanti du cacao
Partager vers

Le Ghana aurait abandonné son projet de revenir sur son mécanisme de prix garanti au planteur, a déclaré hier le Senior Minister du Ghana, Yaw Osafo-Maafo.

Rappelons   qu’en janvier, le ministre adjoint des Finances, Charles Adu Boahen, avait évoqué la possibilité de déterminer le prix au planteur en fonction du prix mondial, garantissant qu’il percevrait 70% du cours de la fève (lire nos informations).

Nous ne le ferons pas… Cela a été étudié et la décision est que nous ne le ferons pas“, a déclaré l’ancien ministre des Finances.

Rappelons qu’actuellement, le Cocobod verse un prix garanti au planteur de 7 600 cedis la tonne, soit environ 83% du cours mondial. Ce qui contribue au déficit budgétaire de 2 milliards de cedis…

Nous pensons que nous pouvons réaliser des économies ailleurs afin de combler le déficit… Nous explorons de nouvelles stratégies“, a indiqué Yaw Osafo-Maafo, rapporte Reuters.

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *