22 novembre 2021 - 15:29 |

La double peine du cacao en octobre, selon l'ICCO : les cours et la prime pays baissent

Le premier mois de la campagne cacaoyère 2021/22, soit le mois d’octobre écoulé, aura été sous le signe de la dégringolade des cours mondiaux de la fève. Sur les échéances rapprochées, le marché à terme de Londres a perdu 9% et celui de New York 6%, indique aujourd’hui l’Organisation internationale du cacao (ICCO) dans son dernier rapport mensuel.

Et l’Afrique de l’Ouest a connu la double peine. Non seulement les cours mondiaux ont baissé, mais les différentiels pays ont chuté. En Europe, le différentiel Ghana a été de $ 333 la tonne en moyenne sur le mois contre… $ 672 en octobre 2020. Il en a été à peu près de même pour la fève ivoirienne qui a perdu 59% de sa prime, tombant à $ 215 contre $ 527 il y a un an. Cela été pire pour le cacao du Nigeria qui a perdu 72%, à $ 109 la tonne. A titre de comparaison, l’Equateur n’a diminué que de 19%, passant de $ 472 à $ 384.

Sur le marché à terme de New York, le différentiel Ghana est passé de $ 614 en octobre 2020 à $ 420 le mois dernier, tandis que celui pour le cacao de Côte d’Ivoire perdait 33% sur les 12 mois à $ 320 et -40% pour le Nigeria à $ 244. La prime à New York de l’Equateur a baissé de 39%, à $ 142.

Quant aux stocks certifiés, c’est-à-dire détenus dans les entrepôts agréés des marchés boursiers, sur les 10 premiers mois de 2021, ceux de New York se sont envolés, passant de 25 143 t à 112 066 t. Sur le marché à terme européen, la progression a été forte mais moindre, de l'ordre de 39% à 150 430 t par rapport aux 108 590 t recensées sur la même période l’année précédente. Sur cette dernière place, le cacao gradé de Côte d’Ivoire est passé de 15 699 t à 60 302 t et ceux du Nigeria de 1 102 t à 10 999 t. 150 430 t ont été gradés

Enfin, l’élément sans doute le plus curieux souligné par l’ICCO est la hausse du prix à la fois de la poudre et du beurre de cacao alors qu’habituellement, ils évoluent en sens contraire. Le beurre est demeuré aux alentours de $ 5 363 la tonne en Europe mais aux Etats-Unis, il a grimpé de 7% à $ 5 729. La poudre, quant à elle, a fait un bond de 58% en octobre par rapport à il y a un an sur le marché américain, à $ 4 837 la tonne, alors qu’à Londres elles n’augmentaient « que » de 27% à $ 3 584.

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +