04 janvier 2019 - 16:46 |

Comment se sont portées les exportations du Vietnam, grand rival africain, en 2018 ?

Le Vietnam, grand rival de l'Afrique de l'Ouest sur nombre de marchés de matières premières agricoles, a annoncé fin décembre un excédent commercial de $ 7,21 milliards en 2018. Tous produits confondus, ses exportations ont progressé de 13,8% à $ 244,72 milliards et ses importations de 11,5%, à $ 237,51 milliards.

S'agissant des produits que l'Afrique de l'Ouest exporte aussi, on note le café Robusta dont les volumes ont atteint 1,8 million de tonnes (Mt), en hausse de 20,1% par rapport à 2017, et générant $ 3,5 milliards, soit une progression de seulement 1,2%.

Les noix de cajou n'ont pas été payantes non plus. Les volumes ont progressé de 6,2% d'une année sur l'autre, à 375 000 t, mais ses recettes ont baissé de 3,9% à $ 3,3 milliards. Idem pour le caoutchouc  dont 1,58 Mt ont été exportées, soit 14,5% de plus qu'en 2017, mais les revenus ont baissé de 6,1% à $ 2,1 Mds.

En revanche, les exportations de riz ont grimpé de 4,6% à 6,08 Mt mais, là, les recettes ont bondi de 16%, à $ 3 Mds. A noter que le Vietnam maintient son rang de troisième exportateur mondial, avec 15% du marché global, derrière l'Inde et la Thaïlande. Cependant, de façon croissante, il se positionne sur des marchés très exigeants en terme de qualité comme en Corée, au Japon, Hong Kong, les Etats-Unis ou encore l'Union européenne. Une filière qui a été marquée, en 2018, au Vietnam, par une libéralisation accrue et l'élimination de plusieurs barrières douanières, suite au décret du 15 août 2018.

Côté importations, notons que les achats de coton du Vietnam sur le marché mondial ont atteint 1,58 Mt, en hausse de 22%, le coût s'élevant à $ 3 Mds, en progression de 28,5%.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +