04 novembre 2019 - 12:00 |

ADM évolue toujours dans un environnement difficile mais la branche nutrition se porte bien

L’américain Archer Daniels Midland (ADM) fait toujours face à un environnement extérieur difficile marqué notamment par la guerre commerciale américano-chinoise et l’épidémie de peste porcine africaine en Chine. Toutefois ADM a réalisé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes aidé par la progression de la division nutrition et l’amélioration des efforts de commercialisation des céréales aux États-Unis. Cela a permis  d'atténuer l'impact des prix des produits de base, des problèmes de l’industrie de l’éthanol et de la gurerre commerciale.

Le bénéfice net au troisième trimestre (clôt le 30 septembre) recule de 24% à $407 millions ($536 au 3ème trimestre 2018) mais le chiffres d’affaires progresse de près de 6% à $16,726 milliards avec une hausse des ventes sur tous les segments. Le segment nutrition a été performant avec une hausse de 76% du bénéfice à $118 millions. En revanche, les segments services agricoles et oléagineux et les solutions glucidiques sont en retrait avec respectivement une baisse de près de 13% du bénéfice ($417 millions) et de près de 37%($182 millions). La baisse de la demande de la Chine, premier producteur mondial de porc et importateur de soja, a conduit à un resserrement des marges de transformation des oléagineux d’ADM aux États-Unis et en Amérique du Sud, et a orienté la société vers d’autres marchés d’exportation, y compris le Vietnam. En outre,  les conditions météorologiques extrêmes aux Etats-Unis, qui ont provoqué des semis tardifs dans une grande partie du Midwest et une récolte tardive et humide cet automne, ont affecté ADM et les chaînes d'approvisionnement des autres négociants en grains. Quant aux solutions glucidiques, elles ont été affectées par la baisse des marges de l’activité éthanol.

«Nous sommes restés concentrés sur les leviers que nous pouvions contrôler pour faire avancer notre plan stratégique malgré un environnement externe difficile. Les volumes des exportations de céréales nord-américaines sur les marges sont restés limités. Les marges de trituration étaient loin de leur record de 2018 et les marges de l'industrie de l'éthanol sont restées difficiles. Malgré tout, nous avons réalisé une performance conforme aux perspectives du trimestre dernier, notamment une forte croissance d'une année à l'autre de notre secteur de la nutrition» a déclaré Juan R. Luciano, PDG d’ADM.

Le bénéfice net cumulé annuel d’ADM s’est établi à $875 millions, en baisse de 42% par rapport au 9 premiers mois de 2018 et les revenus se sont élevés à $48,327 milliards en recul de 10%.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +