10 septembre 2018 - 10:53 |

Hausse de 12% des rendements du riz en Côte d'Ivoire

Les efforts de la Côte d'Ivoire en matière rizicole portent leurs fruits. Ainsi, selon le Département américain de l'Agriculture (USDA), la production de riz non décortiqué passerait de 2,085 millions de tonnes (Mt) en 2017/18, à 2,231 Mt cette campagne qui s'ouvre, 2018/19. La progression est moins spectaculaire mais non négligeable s'agissant du riz usiné, à 1,45 Mt attendues cette campagne contre 1,355 Mt en 2017/18.

A noter que les superficies dédiées à la riziculture progresseraient légèrement en 2018/19, à 875 000 ha contre 862 000 ha la campagne dernière, mais en-deçà des 900 000 ha recensés en 2016/17. Les rendements de riz non décortiqué, quant à eux, font des progrès majeurs, et devraient atteindre 2,55 Mt/ha contre 2,42 la campagne actuelle qui s'achève et 2,28 en 2016/17, soit quelque 12%. Pourtant, seulement 17% des superficies rizicoles ivoiriennes sont irriguées mais elles fournissent 36% de la production nationale. La culture pluviale est la plus importante, représentant 57% de la production, tandis que le reste, 7%, provient de terres inondées.

Face à une consommation en hausse de 1,5 à 2% par an en moyenne, attendue à 2,6 Mt en 2018/19, contre 2,55 Mt la dernière, l'USDA anticipe des importations également en progression, qui se hisseraient à 1,35 Mt contre 1,3 Mt les deux précédentes campagnes. Des importations qui proviennent, en premier lieu, d'Inde, de Thaïlande et du Vietnam, bien que le Pakistan et Mynamar voient leurs parts de marché ivoirien croître, sans oublier la Chine.

La Côte d'Ivoire exporterait 125 000 t de riz paddy à ses voisins, en hausse de  5 000 t sur la campagne actuelle et 10 000 t de plus par rapport à 2016/17. Les stocks de fin de campagne devraient grimper à 647 000 t contre 522 000 t en 2017/18.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +